Flash Info
prev next

à La Une »

Communiqué : décret portant réouverture des frontières terrestres et ferroviaires

30 novembre 2021 – 23 h 57 min Pas de Commentaire | 239 views

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
version pdf ici :Décret portant ouverture des frontières du Burkina Faso
Le Service d’information du gouvernement

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Les communiqués gouvernementaux

Les familles des martyrs et blessés de l’insurrection populaire et du coup d’état manqué disent merci au Président du Faso

Soumis par par 23 décembre 2015 – 20 h 21 minPas de commentaire | 1 573 views

Les familles des martyrs et blessés de l’insurrection populaire et du coup d’état manqué disent merci au Président du Faso

Le Président de la Transition, Président du Faso, S.E.M. Michel KAFANDO a accordé une audience le mardi 22 décembre 2015 à une délégation des blessés et parents des victimes de l’insurrection populaire d’octobre 2014 et du putsch manqué du 16 septembre 2015. La délégation est venue dire merci au Président Michel KAFANDO pour le soutien dont les différentes familles ont bénéficié et aussi lui soumettre quelques préoccupations.
« Nous avons demandé à rencontrer le Président du Faso pour le féliciter d’avoir mené à terme la transition d’une part, et d’autre part, le remercier pour toutes les mesures qui ont été prises pour accompagner les martyrs et leurs familles. Nous voulons qu’il nous aide à faire en sorte que justice soit rendue à nos martyrs et éventuellement dédommager les familles », a dit Monsieur Victor P.K. POUAHOULABOU, porte-parole de l’Union des familles des martyrs de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et du coup d’Etat manqué du 16 septembre 2015.
Les doléances soumises portent essentiellement sur la question de la justice et le dédommagement des victimes. Il y a eu 42 décès lors de ces évènements malheureux et les représentants des parents des victimes souhaitent que les autorités « s’occupent davantage des veuves et des orphelins des victimes ainsi que des blessés tout en écartant pas le principe de la recherche de la vérité ». Selon Monsieur POUAHOULABOU, « de nombreux efforts ont été faits, mais on peut faire davantage ». Aussi, affirme-t-il, l’espoir reste permis, car le chef de l’Etat a dit qu’il va « transmettre le dossier aux nouvelles autorités pour la suite ».

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik