L’installation des nouvelles autorités mettra fin à la Transition

Le Conseil national de la transition (CNT) a procédé, le 5 novembre 2015, à l’adoption d’un projet de loi portant modificatif à la Charte de la Transition du Burkina Faso. Les députés, à l’unanimité (89 sur 89 votants) ont voté pour le modificatif.

Selon le nouvel article 20 de la Charte, « la transition prend fin à l’investiture du Président du Faso. L’investiture du Président du Faso intervient dans les 15 jours suivant la proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle. La nouvelle assemblée nationale  est installée dans les sept jours suivant l’investiture du Président du Faso ».

Cette prorogation de la Transition lui permettra d’assurer les missions régaliennes de l’Etat en attendant que les nouvelles autorités soient effectivement installées et prennent le relai.

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Fraudes aux concours de la Fonction publique les coupables encourent des sanctions administratives

Sig-Burkina

COMMUNIQUE DE MADAME LE PROCUREUR DU FASO

Sig-Burkina

Migration Afrique-Europe : Les fonctionnaires de haut niveau échangent à Ouagadougou

Adams OUEDRAOGO

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Le Gouvernement a décidé le mercredi 04 novembre 2015, de…