Situation des pèlerins burkinabè à la Mecque 22 pèlerins décédés suite aux bousculades

Selon un dernier bilan à la date du 12 octobre 2015, les bousculades à Mina le 24 septembre dernier ont provoqué le décès de 22 pèlerins au sein de la délégation burkinabè.
On a Par ailleurs enregistré 15 pèlerins décédés de suite de maladies et 09 pèlerins portés disparus.
Au regard de la situation, une mission gouvernementale se rendra  très prochainement sur les lieux.
Il faut rappeler que dès le lendemain de la bousculade survenue à Mina, le gouvernement de la Transition a dépêché une mission en Arabie Saoudite qui travaille en tandem avec les autorités de notre ambassade sur place. Grâce à la bonne collaboration entre les différents acteurs, le gouvernement reçoit chaque jour les informations sur la situation de nos pèlerins en Terre sainte.
Les vols retours de nos pèlerins sont programmés du 15 au 24 octobre 2015.
Le premier vol est attendu le 15 octobre à 20 heures à Ouagadougou et le dernier le 24 octobre à 20 heures.
En coordination avec la fédération des associations islamiques, le Gouvernement a pris les dispositions suivantes :
  • Accueil des pèlerins par les plus hautes autorités gouvernementales, religieuses et les parents ;
  • Organisation de cérémonies religieuses sur toute l’étendue du territoire ;
  • Mise en place d’une cellule de crise pour prise en charge des blessés à l’aéroport et l’assistance psychologique aux pèlerins et aux parents ;
  • Mise en place d’un numéro vert pour l’information du public.
Le gouvernement de la Transition renouvelle à la communauté musulmane et aux familles endeuillées  toutes ses condoléances et ses vœux d’un prompt rétablissement des personnes blessées.
Il salue la franche collaboration des autorités saoudiennes, la disponibilité des agences de voyage, celle des organisateurs et des représentants de la Fédération des associations islamiques. Il sollicite la compréhension de l’opinion pour prendre toutes les précautions d’usage, dans le respect de nos us et coutumes, des obligations religieuses et familiales, avant de communiquer sur les identités des pèlerins décédés ou disparus.
                                                                                               
                                   Le Service d’Information du Gouvernement
Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Visite de la Société de Transformation des Fruits et Légumes de Loumbila

Adams OUEDRAOGO

Conférence de presse du gouvernement : la Cour des comptes rend compte

Sig-Burkina

Communiqué

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Dans la matinée du lundi  12 octobre 2015, les habitants…