Regain de violence à Guenon : le gouvernement de la Transition lance un appel à la retenue, à la tolérance et à la réconciliation.

Le village de Guenon, situé à 49 km de Pô, dans la province du Nahouri, région du Centre-Sud a connu un regain de violence, le 11 octobre 2015, entre  les familles LILIOU et AKONGBA. On dénombre près d’une dizaine de blessés.

Le gouvernement de la Transition déplore ces incidents qui mettent à mal la paix et la cohésion sociale au Burkina Faso.

Tout en souhaitant prompt rétablissement aux blessés, il remercie les personnes physiques et morales qui s’investissent pour ramener la paix à Guenon.

Le gouvernement lance un appel à la retenue, à la tolérance, à la réconciliation et invite les différentes parties à faire confiance en la justice pour le règlement des crimes commis dans le cadre de ce conflit.

                                             Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Elections couplées 2015 : La Mission d’observation électorale de l’Union européenne présente ses recommandations au Premier ministre

Sig-Burkina

Compte rendu du conseil des ministres du 25 janvier 2012

Sig-Burkina

Communiqué de presse

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Le Projet paix à travers le développement (PDev) a organisé…