Victimes de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 : une commission d’enquête indépendante mise en place

Dans le souci de faire la lumière sur les causes des morts et des blessures enregistrées au cours de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, le gouvernement  de la Transition a décidé de  la mise en place d’une Commission d’enquête indépendante. 

Cette commission va étendre ses investigations sur les manifestations des 1er et 2 novembre 2014, qui n’ont pas fait l’objet d’une information devant la Justice.

Le gouvernement de la transition rassure le peuple burkinabè quant aux engagements pris de rendre justice aux martyrs de l’insurrection populaire.

 

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Commerce des armes au Burkina Faso, quel mécanisme pour une régulation efficace

Sig-Burkina

Communiqué suite à l’attaque terroriste de Nice en France

Sig-Burkina

Béatrice Damiba, présidente du comité d’orientation des UACO : « Les nouvelles technologies sont une confirmation de la liberté de presse… »

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE Le…