Sommet extraordinaire de la CEDEAO Les Chefs d’Etat des pays concernés par des élections, s’engagent à assurer la paix, la transparence et la sécurité

Sommet extraordinaire de la CEDEAO

 Les Chefs d’Etat des pays concernés par des élections, s’engagent à assurer la paix, la transparence et la sécurité

Un sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est tenu le 12 septembre 2015 à Dakar, capitale du Sénégal. Huit dirigeants, dont le Président de la Transition, Président du Faso, Son Excellence Monsieur Michel KAFANDO, ont pris part à cette session, essentiellement consacrée à la paix, la stabilité et la sécurité dans la sous-région, notamment en Guinée-Bissau, au Burkina Faso, en Guinée et en Côte d’Ivoire.

Les chefs d’Etat ouest-africains ont  fait le point de la situation des pays de la communauté se préparant à des élections et ont examiné l’évolution des problèmes politiques en Guinée-Bissau.

A propos des scrutins électoraux en vue, au Burkina Faso (le 11 octobre 2015), en Guinée Conakry (le 11 octobre 2015) et en Côte d’Ivoire (le 25 octobre 2015), les chefs d’Etat ont réaffirmé leur ferme engagement à travailler pour la tenue d’élections libres, crédibles, transparentes et pacifiques dans la sous-région

La conférence a souligné la nécessité pour tous les Etats-membres organisant ces élections à créer les conditions favorables au maintien de la paix et les a encouragés à privilégier le recours au consensus. Elle a, en outre, instruit la Commission de la CEDEAO à poursuivre son appui aux trois pays pour des élections paisibles.  Les chefs d’Etat des pays dont les situations ont été évoquées ont donné l’assurance que des dispositions sont prises afin de garantir la paix et la stabilité.

Par ailleurs, pour éviter une crise en Guinée Bissau, le sommet de Dakar a souhaité que le Président du Faso puisse user de ses prérogatives pour faciliter et rassembler le peuple bissau-guinéen autour de l’idéal de paix et de développement.

S’agissant particulièrement du Burkina Faso, la CEDEAO s’est félicitée de la tenue d’une réunion du Groupe international du suivi et de l’accompagnement de la Transition pour le Burkina Faso (GISAT-BF), prévue le 15 septembre 2015. Le  Président sénégalais, Son Excellence Monsieur Macky Sall, Président en exercice de la CEDEAO, et ses pairs, ont exhorté ledit groupe à poursuivre ses efforts de sensibilisation de toutes les parties prenantes afin d’assurer le maintien de la stabilité politique dans le pays.

Le service d’information du Gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Communiqué

Sig-Burkina

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BLAISE COMPAORE, PRESIDENT DU FASO A LA HAYE LE 9 NOVEMBRE 2011

Sig-Burkina

Visite du Premier Ministre en Côte d’Ivoire , Yacouba Isaac ZIDA a rencontré la diaspora

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Campagne de sensibilisation  L’ASCE et du REN-LAC optent pour la…