Commission nationale de réconciliation et des réformes : vers la prorogation de son mandat

Le gouvernement de la Transition, lors du conseil des ministres du 2 septembre 2015 a examiné un projet de loi portant prorogation du mandat de la Commission nationale  de réconciliation et des réformes.

Ce projet de loi vise à permettre aux membres de cette Commission de poursuivre leurs travaux en toute légalité, jusqu’à la fin de leur mission.

Installée en mars 2015, la Commission de réconciliation a pour mission de  faire des propositions pour apurer le passif judiciaire du pays et jeter les bases d’un nouveau contrat social au Burkina. Elle avait un mandat de cinq mois parvenu à expiration en fin août 2015.

 

Le Service d’information du Gouvernement


 

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Programme d’investissement Forestier dans les communes : Les acteurs s’accordent sur les modalités et les actions préalables à mener

Sig-Burkina

23ème Assemblée Générale des Sociétés d’Etat: Les comptes de 21 entreprises publiques examinés

Sig-Burkina

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 16 mai 2018

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Le gouvernement de la Transition a décidé, au terme du…