Flash Info
prev next

à La Une »

Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition

6 janvier 2020 – 16 h 16 min Commentaires fermés sur Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition | 2 306 views

Le personnel de la Primature a présenté ses vœux de nouvel an au Premier Ministre son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE ce lundi 06 janvier 2020 à Ouagadougou. Les collaborateurs du Chef du Gouvernement …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Actualités, Les communiqués gouvernementaux

Situation nationale : La Communauté internationale appelle la classe politique à la sagesse et au respect des décisions du Conseil constitutionnel

Soumis par par 31 août 2015 – 18 h 17 minPas de commentaire | 1 613 views

Situation nationale

La Communauté internationale appelle la classe politique à la sagesse et au respect des décisions du Conseil constitutionnel

Suite aux diverses réactions suscitées par la publication des décisions du Conseil constitutionnel  sur l’éligibilité ou la non éligibilité des candidats aux élections législatives du 11 octobre 2015, la Communauté internationale, à travers l’Organisation des Nations Unies (ONU) et l’Union européenne (U.E) a appelé, le jeudi 27 août 2015, la classe politique burkinabè à la sagesse au respect des lois.

Le représentant spécial du Secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies, Mohamed Ibn Chambas, a déclaré, lors d’une conférence de presse, le jeudi 27 août 2015, à Ouagadougou, que le Conseil constitutionnel est l’institution chargée de décider qui peut se présenter ou pas, aux élections. Son organisation a, par conséquent, conseillé les acteurs politiques de respecter la décision de la juridiction suprême et à faire valoir leurs positions par les voies légales et politiques, de manière pacifique et responsable, en tenant compte de l’intérêt supérieur du peuple burkinabè.

Réagissant également  à la décision du Conseil constitutionnel qui frappe d’inéligibilité certains candidats aux prochaines élections législatives, le jeudi 27 août 2015 à Ouagadougou, le chef de la délégation de l’Union européenne au Burkina Faso, Alain Holleville a souligné qu’il s’agit d’une décision de justice insusceptible de recours.

Service d’information du Gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik