Retard dans les prestations financières au sein des universités : Le Gouvernement exhorte les parties prenantes à redoubler d’ardeur pour leur résorption

Retard dans les prestations financières au sein des universités : Le Gouvernement exhorte les parties prenantes à redoubler d’ardeur pour leur résorption

 

Le Conseil extraordinaire des ministres du jeudi 30 juillet 2015 a entendu  une communication orale du ministère de tutelle, sur les retards accusés dans le déroulement des années universitaires, qui affecte considérablement  la jouissance des prestations financières : bourse, aide, prêts, FONER, au profit des étudiants.

Il encourage les parties prenantes (ministère, administration universitaire, enseignants et étudiants), à redoubler d’ardeur pour leur résorption qui est profitable à tous.

 

 

 

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Les Nations Unies encouragent les autorités de la Transition et réitèrent leur soutien au processus en cours

Sig-Burkina

Mobile banking : Le FAARF et Orange Burkina désormais partenaires

Adams OUEDRAOGO

Lutte contre le chômage des jeunes diplômés : Lancement du programme « Emplois-jeunes pour l’éducation Nationale »

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
1ère édition de « l’Académie des  jeunes lumières »  Les félicitations du…