Assises nationales de jeunesse Gaoua 2015: le Premier ministre donne le top départ

_MG_3533Le Premier ministre Yacouba Isaac Zida a présidé le jeudi 18 juin 2015 à Gaoua la cérémonie officielle d’ouverture des assises nationales de la jeunesse.

Placées sous le très haut patronage de son excellence Monsieur Michel Kafando, Président de la Transition, Président du Faso, ces assises ont pour  thème : « Autonomisation et responsabilisation des jeunes : état des lieux et perspectives ». Le Gouverneur de la région du sud-ouest Amadou Ambroise Stanislas Diarra a d’entrée souhaité la bienvenue aux participants à ces assises nationales de la jeunesse. Il a par la suite fait une brève présentation de la région hôte et souhaité plein succès à ces assises.

_MG_3548Le Premier ministre Yacouba Isaac Zida a lui, invité l’ensemble des participants à observer une minute de silence en la mémoire des jeunes martyrs tombés sur le champ de la bataille les 30 et 31 octobre 2014. Il a aussi salué la forte mobilisation qui témoigne selon lui de l’engagement et de l’intérêt de l’ensemble des participants à la question de la jeunesse. Monsieur Yacouba Isaac Zida a rassuré les jeunes que les événements ayant conduits à la chute de l’ancien régime et à la mise en place d’organes de la Transition posent l’impérieuse nécessité de tracer les sillons d’une véritable démocratie dans notre pays. « Les valeurs qui vous ont animé et qui continuent de vous animer sont la preuve palpable que les jeunes constituent les principaux acteurs pour le développement durable d’une nation à condition que des ressources leur soient affectées pour leur autonomisation et leur responsabilisation » a-t-il expliqué. Pour lui, aucun développement durable n’est envisageable sans la jeunesse. « Et cela, le Gouvernement de la Transition du Burkina Faso l’a compris en initiant ce cadre de concertation et de dialogue républicain en vue de recenser et traiter ses préoccupations » a-t-il soutenu. Le Premier ministre a invité les jeunes à un examen sans complaisance de la situation de la jeunesse, relativement à son autonomisation et à sa responsabilité. « Je vous rassure que vos préoccupations feront l’objet d’un examen minutieux afin de trouver les meilleurs formules qui permettront de créer les meilleurs conditions pour votre autonomisation et votre implication citoyenne à la vie de la nation » a-t-il conclu.

Le service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Agents d’appui-conseil agricole : 454 motos pour être plus proche des producteurs

Adams OUEDRAOGO

Sport : Satisfecit pour les élections fédérales

Sig-Burkina

Communiqué de la région du Sud-Ouest

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
C’est avec une grande stupeur, que le Burkina Faso a…