Accord tripartite de reprise des activités à la mine d’or de Karma

Le gouvernement burkinabè, la mine d’or True Gold et les populations de Namissiguima  ont accordé leurs violons pour la reprise des travaux de la mine d’or de Karma, située dans la commune rurale de Namissiguima, province du Yatenga, Région du Nord.

Les trois parties, représentées respectivement par le ministre en charge des Mines, Boubacar Ba, le directeur général de la société minière Rivers-Stone Karma SA, Cyriaque Ki et le Cheick de Ramatoulaye, Aboubacar  Maïga II ont signé un mémorandum d’entente, dans la soirée du lundi 15 juin 2015 à Ouagadougou, sous la supervision du ministre en charge de la sécurité, Auguste Denise Barry.

En paraphant le mémorandum, les deux parties ont promis de jouer leur partition pour une meilleure cohabitation entre la mine et les populations riveraines. Pour sa part, le gouvernement s’est engagé à assurer la sécurité des biens, des personnes et des lieux saints et sacrés.

Le gouvernement de la Transition se réjouit de la signature de cet accord et félicite les parties prenantes pour leur sens élevé de responsabilité et d’engagement pour un Burkina de paix et de cohésion sociale.

Le Service d’information du gouvernement


 

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Elections présidentielle et législatives couplées : 1,3 milliards de F CFA pour les candidats

Sig-Burkina

Bilan de la Transition dans le secteur de l’économie et dans le secteur des infrastructures

Sig-Burkina

Fonction publique : relecture du statut des agents publics

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
La brigade ville de gendarmerie de Kosyam a saisi, le…