Flash Info
prev next

à La Une »

Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition

6 janvier 2020 – 16 h 16 min Commentaires fermés sur Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition | 4 103 views

Le personnel de la Primature a présenté ses vœux de nouvel an au Premier Ministre son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE ce lundi 06 janvier 2020 à Ouagadougou. Les collaborateurs du Chef du Gouvernement …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Les communiqués gouvernementaux

Inauguration des Centres de Ressources Artisanales

Soumis par par 27 mai 2015 – 17 h 36 minPas de commentaire | 1 691 views

Le Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat à travers la Chambre des métiers de l’Artisanat du Burkina Faso (CMA-BF), et l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) inaugurent ce vendredi 29 mai 2015 à Bobo-Dioulasso, les Centres de Ressources Artisanales. Le  projet Centre de ressources est une initiative du Programme d’Appui aux Petites Entreprises Africaines (PAPEA) de la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Il  s’inscrit donc dans la dynamique de renforcement du secteur de l’artisanat à travers la formation professionnelle dans les pays membres.

Le secteur de l’artisanat est confronté dans son développement à plusieurs difficultés notamment l’absence de ressources techniques adéquates, l’inadaptation des installations matérielles, l’insuffisance et la vétusté des équipements et l’insuffisance de formation des artisans pour améliorer la qualité et la compétitivité de leurs produits et services.

Pour remédier à cette situation, l’UEMOA a engagé ce vaste programme d’appui depuis 2010-2011, dans quatre (04) pays de l’espace communautaire dont le Bénin, le Sénégal, le Mali et le Togo. C’est en 2012 que le Burkina Faso a été retenu pour bénéficier dudit programme.

L’un des objectifs du PAPEA est de concourir à la création de centres de ressources pour l’artisanat dans les pays concernés. Les appuis que le programme apporte concernent :

–         l’équipement des centres ;

–         la mise en place ou l’amélioration du programme de formation ;

–         le renforcement de la gestion du centre et de ses capacités de formation ;

–         la formation et le perfectionnement des artisans ;

–         l’organisation des plates-formes d’échanges, de partage et mutualisation des ressources ;

–         le renforcement de la Chambre Nationale des Métiers du pays concerné.

Le Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (MICA) au titre du Burkina Faso a mandaté la Chambre des Métiers de l’Artisanat du Burkina Faso (CMA-BF) pour concevoir et proposer ce projet centres de ressources pour l’artisanat.

Pour mener cette mission à bien, la CMA-BF a adopté une démarche participative de collecte de données, de revue documentaire, de choix des centres de formation bénéficiaires du projet, de priorisation des besoins et d’évaluation des dispositifs.

C’est dans ce contexte que le projet centres de ressources pour l’artisanat est conçu afin de participer à l’effort de lutte contre l’analphabétisme, le sous-emploi et l’exclusion sociale.

Pour y parvenir le projet de création de centres de ressources pour l’artisanat va s’appuyer sur l’existant. C’est ainsi que des centres de formation sont identifiés au regard de certains   critères pour bénéficier de l’appui du projet. Il s’agit des centres de formation suivants :

  • le Centre de Formation Professionnelle l’Association Nakolgbzanga des Artisans du Sanmatenga (CFP-ANAS) pour la région du Centre-Nord ;
  • le Centre d’Apprentissage et de Formation Technique (CAFOT) pour la région des Hauts-Bassins.

Avec le CAFOT il est désormais  possible de faire le diagnostic de tout type de véhicules à Bobo-Dioulasso. Cette technologie  est également disponible  à Kaya ou la même expertise  peut être faite sur  les motos. Les centres de Ressources Artisanales sont donc le fruit d’une coopération réussie entre le Gouvernement et l’UEMOA.

Service d’information du Gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik