Fermeture des établissements de soins non à jour

Au  Burkina Faso, on dénombre  actuellement plus de trois cents (300) établissements sanitaires privés de soins. L’ouverture de ces établissements sanitaires privés de soins est soumise à une procédure selon l’arrêté N° 2010-358/MS/CAB du 27 octobre 2010 du ministère de la santé. Selon les dispositions de cet arrêté, seules les personnes détentrices d’une autorisation de création peuvent être autorisées à ouvrir un établissement sanitaire privé de soins. L’établissement sanitaire privé de soins doit être exclusivement réservé à l’exercice de la profession. Malgré ces dispositions,  certains établissements sanitaires privés de soins fonctionnent de façon irrégulière.

Le ministère de la santé invite ces établissements  à se mettre à jour au plus tard le 8 juin 2015.  A l’issue de cette période, le ministère de la santé procédera à la  fermeture des établissements de soins qui n’ont pas d’existence légale basée sur un arrêté d’autorisation d’ouverture et d’exploitation sur l’ensemble du territoire national.

Pour les établissements sanitaires privés de soins présentant d’autres formes d’irrégularités relevées lors des missions d’inspection ou de contrôle, ils ont un délai de trois (3) mois pour se mettre aux normes.

Le ministère  de la santé invite la population à plus de  vigilance dans le choix des établissements pour ses soins et à dénoncer aux autorités sanitaires toutes les structures irrégulières dont elle aurait connaissance.

 

Le ministère de la Santé

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Stratégie globale-feuille de route et nouveau guide de la Communication gouvernementale: les DCPM s’en approprient

Adams OUEDRAOGO

Grève des greffiers : le Gouvernement appelle à la reprise du travail

Sig-Burkina

Je slam pour la patrie, édition 2014 : 15 candidats en lice pour les demi-finales

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
L’opération billetage autorisée par le gouvernement et prévue pour se…