Flash Info
prev next

à La Une »

Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition

6 janvier 2020 – 16 h 16 min Commentaires fermés sur Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition | 3 112 views

Le personnel de la Primature a présenté ses vœux de nouvel an au Premier Ministre son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE ce lundi 06 janvier 2020 à Ouagadougou. Les collaborateurs du Chef du Gouvernement …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Les communiqués gouvernementaux

Communiqué : Venir à bout de la fistule obstétricale au Burkina avant 2025

Soumis par par 25 mai 2015 – 16 h 24 minPas de commentaire | 1 556 views

Nouna, localité située dans région de la Boucle du Mouhoun, a abrité la  commémoration de la Journée internationale de la lutte contre la fistule obstétricale, le samedi 23 mai 2015, sous le thème « Guérir la fistule obstétricale, restaurer la dignité de la femme ».

Le choix de la région de la Boucle du Mouhoun par le gouvernement du Burkina Faso et ses partenaires pour la commémoration de cette cérémonie est lié au fait que cette région est dans la zone rouge de la lutte contre la fistule obstétricale.

Cette action vise à sensibiliser l’ensemble de la population particulièrement celle de la région pour qu’elle prenne conscience de la situation et prenne l’engagement de tout mettre en œuvre pour lutter efficacement contre la fistule obstétricale.

Le Burkina Faso, qui a un ratio de mortalité de 341 pour 100 000 naissances vivantes, a une prévalence des fistules obstétricales élevée due :

–          aux grossesses précoces ou mariages d’enfants ;

–         à la faible disponibilité de soins obstétricaux d’urgence de qualité ;

–         aux pratiques traditionnelles néfastes ;

–          au faible développement des moyens de transport.

Le deuxième programme 2011-2015 de lutte contre la fistule obstétricale a permis la prise en charge de 1 332 femmes victimes au Burkina Faso.

Le gouvernement de la Transition salue l’engagement  des différents acteurs, en particulier le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) au Burkina Faso qui a permis de lutter efficacement contre ce fléau. Il lance un appel aux leaders d’opinion, aux structures associatives afin qu’ils s’impliquent davantage pour venir à bout de la fistule obstétricale.

Le service information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik