Communiqué : une hausse de 10 FCFA le kilogramme de coton graine pour la campagne agricole 2015/2016

L’Association interprofessionnelle du coton du Burkina (AICB) a porté à la connaissance des producteurs, les différents prix d’achat du coton et de cession des intrants de la campagne  2015-2016, le jeudi 7 mai2015.

Pour ce qui est des prix d’achat du coton-graine, le premier choix s’élève à 235 F CFA/kg et celui du deuxième choix à 210 F CFA/kg. Une hausse de 10 FCFA par rapport à la campagne écoulée.

Le prix de cession des intrants, l’engrais composé NPKSB et l’engrais azoté urée est de 279 F CFA le kilogramme, soit 13 953 F CFA le sac au comptant.  A crédit, il est de 300FCFA le kilogramme et à 15 000F le sac.

Cela a été rendu possible grâce à une subvention globale de 7,026 milliards de F CFA. Sans cet appui, le sac d’engrais à crédit aurait coûté 17 963 F CFA et 15 273 F CFA, respectivement pour le NPKSB et l’urée.

En termes de bilan, le Burkina Faso a engrangé, la campagne écoulée, une production de 710 000 tonnes environ pour l’ensemble des trois zones cotonnières à savoir la SOFITEX, Faso Coton et la SOCOMA contre 650 000 tonnes enregistrées à la campagne 2013-2014.

Le gouvernement de la Transition félicite et encourage les producteurs du Burkina Faso, à travers l’AICB, qui  s’est fixée un objectif global de de 800 000 tonnes de coton graine, au plan national, pour la campagne 2015-2016.

Conscient de l’importance et de la place de la filière coton dans l’économie nationale, le gouvernement voudrait réaffirmer son soutien sans faille aux producteurs, les rassure qu’il ne ménagera aucun effort pour les accompagner afin de leur permettre d’atteindre les objectifs fixés.

Le Service d’Information du Gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Programme socioéconomique d’urgence de la Transition Remise de sept milliards de FCFA à 3455 jeunes et femmes

Sig-Burkina

Deuxième session du cadre de concertation entre l’Etat et les OSC : La participation de la Société civile à la mise en œuvre du PNDES au centre des échanges

Adams OUEDRAOGO

Inéligibilité de candidats aux législatives du 11 octobre 2015 : le Gouvernement appelle au respect des décisions du Conseil constitutionnel

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
La communauté burkinabè de France a pu s’imprégner, le jeudi…