Communiqué : Augmenter la prévalence contraceptive à 25% en 2015

Le gouvernement burkinabè, à travers le ministère de la Santé, organise la 4e édition de la Semaine nationale de la planification familiale (SNPF), du 18 au 23 mai 2015. L’édition 2015 est  marquée par la distribution gratuite de produits contraceptifs dans toutes les formations sanitaires. C’est pourquoi, tout au long de la semaine, des sensibilisations sont faites à l’endroit des populations et des activités sont menées pour attirer l’attention de tous les leaders sur les questions de planification familiale.

Face à l’engouement peu élevé des populations pour la planification familiale, notre pays s’est doté, en 2012, d’un plan national 2013-2015, en vue d’augmenter la prévalence contraceptive  de 15% en 2010 à 25% en 2015.

C’est en vue d’atteindre le pourcentage de 25% en 2015 que le ministère de la Santé, avec l’appui technique et financier du Fonds des Nations unies pour la population, a institué la Semaine nationale de la planification familiale. L’objectif général est d’accélérer l’accès des populations aux services de planification familiale et d’encourager leur utilisation.

 La SNPF vise un public cible constitué, entre autres, de femmes en âge de procréer, d’adolescents et de jeunes, de conseillères (belles-mères, mères, tantes), d’hommes et de chefs de ménage et d’agents de santé.

Quatre stratégies ont été élaborées pour cette 4e édition de la Semaine nationale de la planification familiale. Il s’agit :

–         du plaidoyer pour le renforcement de l’engagement politique du leadership national et de la mobilisation des ressources financières en faveur de la planification familiale ;

–         de la mobilisation sociale à travers différents canaux et techniques de communication comme les causeries éducatives, les conférences, les théâtres-fora ;

–         des offres de prestations gratuites de planification familiale ;

–         une documentation sur l’événement.

Le gouvernement  de la Transition est optimiste quant à l’atteinte du taux de 25% cette année, car depuis l’élaboration du plan en 2012 pour la période 2013-2015, des actions portant sur l’offre, la demande et la disponibilité des produits ont été engagées.

Le gouvernement invite la population à participer massivement à la SNPF et à adopter la planification familiale pour un bien-être des familles.

Le service d’information du Gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Échanges entre le Chef de l’État et les OSC : soutien renouvelé aux actions engagées par la Transition

Sig-Burkina

Communiqué : message du Président du MPSR aux manifestants

Sig-Burkina

Financement de la culture du coton au Burkina : la SOFITEX va signer une convention avec la SG/France et la SFI

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...