COMMUNIQUE: révision exceptionnelle des listes électorales biométriques

Le Conseil des ministres du 11 février 2015 a décidé de la révision exceptionnelle des listes électorales biométriques au Burkina Faso.

Cette décision vise à prendre en compte les citoyens qui remplissent les conditions légales pour être électeur et dont les noms ne figurent pas sur la liste électorale établie en 2012 et révisée en 2014.

Lancée 3 mars 2015 à Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord, par Son Excellence Monsieur Michel KAFANDO, Président de la Transition, Président du Faso, cette opération se déroule sur l’ensemble du territoire national et s’achèvera le 18 mai 2015 par la 6ème zone, composée des provinces du Kadiogo, du Houet, du Kourittenga, et du Ganzourgou.

A l’étape de la 4ème zone qui s’achève le 20 avril 2015, il ressort un bon déroulement de l’enrôlement biométrique, mais aussi, une faible affluence des populations, en deçà des attentes dans certaines localités.

Pourtant, Son Excellence Monsieur Michel KAFANDO, Président de la Transition, Président du Faso avait lancé cet appel fort à Kaya, le 3 mars dernier : « Après la révolution d’octobre 2014 et la libération qui s’en est suivie, dans ce vent de renouveau et de liberté insufflés par la Transition, plus rien ne devrait être invoqué par qui que ce soit pour ne pas s’inscrire sur la liste électorale. C’est en votant qu’on évite de se voir imposer des dirigeants irresponsables. C’est en participant au scrutin que l’on contribue à se choisir des régimes crédibles ».

Le Gouvernement félicite l’ensemble des acteurs et appelle la population à participer massivement à l’opération de l’enrôlement biométrique en vue de la réussite des échéances électorales d’octobre 2015.

                             Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 18 mars 2022

Sig-Burkina

Appel à candidatures du prix UNESCO-Roi Hamad Bin Issa Al-Khalifa pour l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’éducation, édition 2015

Sig-Burkina

Accord de la COP21 : Un nouveau pacte mondial sur le climat

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
    Mercredi 22 avril : 8h30   8h30 :     Les…