Flash Info
prev next

à La Une »

Création des lycées scientifiques : un facteur de développement

8 décembre 2019 – 11 h 29 min Pas de Commentaire | 109 views

La création des lycées scientifiques permet de rehausser les effectifs très bas des élèves dans les filières scientifiques.
Pour cette rentrée scolaire 2019-2020, 8 lycées scientifiques sont fonctionnels.
A terme, 13 lycées scientifiques régionaux seront créés.

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Reportage

Le chef du gouvernement s’imprègne des réalités des industries burkinabè dans l’Ouest

Soumis par par 19 février 2015 – 22 h 48 minPas de commentaire | 2 751 views

Visite du Premier ministre à la SOFITEX et à SN CITEC

Le chef du gouvernement s’imprègne des réalités des industries burkinabè dans l’Ouest

_MG_2120Le gouvernement burkinabè, conduit par son Premier ministre Yacouba Isaac Zida a visité le jeudi 19 février 2015 la SOFITEX et SN ClITEC, deux grandes unités industrielles de la ville de Bobo. L’objectif est de toucher du doigt les réalités que vit le secteur industriel dans la capitale économique de notre pays.

La société burkinabè  des fibres et textile (SOFITEX) produit en moyenne 85% du coton burkinabè. Cette visite a permis  au gouvernement de voir l’égrainage du coton et les recherche réalisées par la société afin de rehausser la qualité du coton du Burkina Faso. Pour Isaac Zida, il est important de poursuivre la recherche car la SOFITEX a de beau jours devant elle. Avec son capital de plus 19 milliards de francs, la SOFITEX fait vivre environ 4 millions de burkinabè, selon son directeur général Jean Paul G. Sawadogo qui s’inquiète de l’instabilité du cours du coton sur le marché mondial.

En ce qui concerne la SN CITEC, les responsables ont saisi l’occasion de cette visite pour soumettre leurs préoccupations au gouvernement ; des préoccupations liées notamment à la fraude, aux l’huiles frelatées, et à l’écoulement de la production. Selon Alexandre Zanna cette unité assure environ 15 à 20 mille tonnes de la production annuelle d’huile au Burkina. Le Premier ministre se dit satisfait de la qualité de travail des unités industrielles de Bobo Dioulasso. Il les félicite et les encourage à aller de l’avant dans cette dynamique.

Le Service d’information du Gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik