Communiqué: tenue du Conseil des ministres délocalisé à Komsilga

Conseil-des-ministres-unes-640x360Le Conseil des ministres tient sa séance hebdomadaire de ce mercredi 21 janvier 2015 à Komsilga. La tenue de Conseils des ministres délocalisés est voulu et prévu par les textes en vigueur pour permettre au gouvernement d’aller au contact des populations d’une localité donnée, le temps d’une journée, pour examiner des dossiers importants de portée nationale pouvant les concernés, les écouter, partager leurs préoccupations et évoquer avec elles les grandes perspectives de l’action gouvernementale.

A ce conseil, le gouvernement de la transition examinera des dossiers majeurs tels le soutien de l’Etat à l’initiative privé, le redémarrage de l’unité industrielle BRAFASO, la création d’emplois et surtout la fourniture suffisante et de qualité d’électricité aux populations à partir des centrales thermiques de Komsilga qui ont tant nécessité d’importants investissements du gouvernement.

Et pour mieux s’imprégner des réalités, le gouvernement, au grand complet, visitera les centrales thermiques de Komsilga et se rendra à l’unité industrielle BRAFASO pour encourager le promoteur et évoquer avec lui les possibilités de partenariat public/privé à même de contribuer à la relance de son outil qui vise à créer des emplois conformément à la politique du gouvernement en la matière et à générer des ressources au profit des caisses de l’Etat.

Avant Komsilga, les conseils des ministres délocalisés s’étaient tenus à Bagré autour de Bagrepôle et à Dédougou dans le cadre de la fête nationale du 11 décembre 2014.

Le Service d’information du Gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Sécurité alimentaire durable au Burkina : la 2ème phase du PFNL lancée à Léo

Sig-Burkina

Casques bleus burkinabè tombés au Mali : le dernier hommage des Autorités de la Transition

Sig-Burkina

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES N°20 et N°21 du 19 juin 2013

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
par décret N° 2015-043/pres-Trans/PM du 20 janvier 2015, Monsieur Daouda…