Flash Info
prev next

à La Une »

Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition

6 janvier 2020 – 16 h 16 min Commentaires fermés sur Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition | 2 325 views

Le personnel de la Primature a présenté ses vœux de nouvel an au Premier Ministre son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE ce lundi 06 janvier 2020 à Ouagadougou. Les collaborateurs du Chef du Gouvernement …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Chronique du Gouvernement

Télévision Numérique de Terre au Burkina Faso:17 juin 2015, date butoir

Soumis par par 17 juin 2014 – 15 h 29 minPas de commentaire | 3 397 views

Il ne reste plus que 364 jours, pour que les pays d’Afrique, notamment ceux de la zone CEDEAO et UEMOA, à l’instar de ceux d’autres continent basculent dans l’univers de la télévision numérique de terre (TNT). Ce compte à rebours vers un monde où le Numérique aura totalement remplacé l’Analogique a débuté le 17 juin 2006 et prendra fin impérativement le 17 juin 2015 pour la bande UHF et le 20 juin 2020 pour la bande VHF.

Le passage de la radiodiffusion analogique à la radiodiffusion numérique a été décidé lors de la Conférence régionale des radiocommunications  tenue en 2006 à Genève en Suisse (CRR06) par les pays membres de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) dont le Burkina Faso. L’Accord issu de cette Conférence, communément appelé Accord de Genève 2006 (GE06), fixe le cadre général de cette migration, appelée transition numérique.

Aux termes de cet accord, les dates butoirs de la transition sont impérativement fixées au 17 juin 2015 pour la diffusion en ultra hautes fréquences ou Ultra High Frequencies (UHF), soit la bande des 470-862 Mégahertz (MHz) et, à la demande des pays d’Afrique subsaharienne,  au 17 Juin 2020 pour la diffusion en très hautes fréquences ou Very High Frequencies (VHF), soit la bande de 170-230 MHz.

La sous-bande UHF située entre 700MHz et 800Mhz a été finalement amputée du service TNT et réservée à des services de communications électroniques émergentes. Elle constitue ce qui est communément appelé « le dividende numérique » et est très convoitée par les télécommunications mobiles terrestres de nouvelles générations (Internet mobile, téléphonie mobile 4G et ultérieures …). Sa monétisation pourrait rapporter gros aux Etats.

Le processus de transition au Burkina Faso amorcé depuis 2011, connait une avancée notable avec la mise en place du cadre institutionnel et juridique. Il entame à présent la phase de démarrage effectif de la construction et la mise en service du réseau de diffusion  sur l’ensemble du territoire et  de mise en œuvre d’un plan de communication.

Les normes de compression et de diffusion retenues par les pays membres de l’UEMOA sont « le MPEG4 et le DVB-T2 ». Le défi à relever est la recherche de ressources à hauteur de 40 milliards de francs CFA pour la mise en œuvre du processus au Burkina Faso.

La TNT impose à toutes les chaines de télévision de diffuser intégralement en numérique à partir du «17 juin 2015 à 1 heure TU», dans la bande UHF, sous peine de disparaître selon les spécialistes de la question. L’idée de cette disparition subite est écartée par les premiers responsables du ministère de la Communication. Une recommandation en faveur d’une démarche concertée des pays membres pour optimiser les chances de succès dans la gestion du processus de migration vers la Télévision Numérique de Terre est en cours.

La diffusion de la télévision analogique hertzienne va du même coup cesser à terme sur tout le territoire Burkinabè pour laisser place à la diffusion numérique. L’ensemble des ménages dépend encore exclusivement de l’analogique. Ils devront à terme acquérir un adaptateur numérique TNT externe pour pouvoir continuer à utiliser leur téléviseur analogique.

La TNT, permettra à toutes les chaînes publiques et privées de  diffuser à travers une seule fréquence une grande variété d’offres de programmes télévisuels et une meilleure qualité de son et d’image. Pour ce faire, un opérateur de diffusion (la Société Burkinabè de Télédiffusion -SBT) a été créée avec pour mission principale la diffusion des programmes des éditeurs de services que sont désormais les chaînes de télévision.

A un an de la date butoir du passage au tout numérique, une rencontre de lancement des activités est organisée, le 19 juin 2014 à Ouagadougou, à l’intention des différents acteurs impliqués dans le processus. L’objectif global de cette rencontre est principalement d’informer l’ensemble des acteurs impliqués sur l’état de mise en œuvre du processus au Burkina Faso et de déclencher le compte à rebours du 17 juin 2014 au 17 juin 2015. Les travaux sont placés sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, président du Comité de pilotage de la TNT qui conduira les échanges et prononcera le discours de lancement du compte à rebours pour l’avènement de la Télévision Numérique de Terre au Burkina Faso le 17 juin 2015.  A l’issue des échanges, les différents acteurs devront être informés de l’état de mise en œuvre du processus au Burkina Faso mais aussi des mesures prises ou à prendre aux plans réglementaire, technique et matériel pour se conformer au programme de transition numérique.

Il s’agira également de présenter les dispositions prises aux plans communautaire et national pour assurer l’accompagnement social des populations dans le cadre du programme de transition numérique et de procéder au lancement des actions de communication.

 

 

                                             Ministère de la Communication

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik