Flash Info
prev next

à La Une »

Compte rendu du Conseil des ministres de ce vendredi 11 octobre 2019

11 octobre 2019 – 20 h 35 min Pas de Commentaire | 1 908 views

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,
le vendredi 11 octobre 2019,
en séance ordinaire, de 10 H 20 mn à 16 H 30 mn,
sous la présidence de
Son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE,
Premier ministre, Chef …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Reportage

Le Burkina Faso participe à l’examen de la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies.

Soumis par par 24 juin 2014 – 19 h 58 minPas de commentaire | 2 353 views

Min J Bougouma à la tribune des NU 12 06 14L’Assemblée générale des Nations unies a tenu les 12 et 13 juin 2014, des séances plénières, en vue du quatrième examen biennal de la mise en œuvre de la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies adoptée en 2006. Plusieurs délégations, dont le Burkina Faso, ont pris part au débat général à l’issue duquel une résolution a été adoptée à l’unanimité.

  Dans la déclaration prononcée devant la plénière de l’Assemblée générale, le 12 juin, le Ministre Jérôme BOUGOUMA a réaffirmé le plein soutien du  Burkina Faso à la mise en œuvre de la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies en tant que cadre global et efficace de lutte contre le terrorisme, ainsi que les activités de l’Équipe spéciale de lutte contre le terrorisme.

 Il s’est attardé sur la situation sécuritaire en Afrique de l’Ouest et au Sahel, en indiquant que dans cette partie du monde les groupes terroristes utilisent les fruits du crime transnational organisé pour perpétrer leurs actes. Il a condamné à ce niveau l’enlèvement des lycéennes survenu au Nigéria par le groupe Boko Haram.

Le Ministre a, en outre, souligné les efforts du Burkina Faso en matière de lutte contre le terrorisme, qui se traduisent par son adhésion à la quasi-totalité des conventions et protocoles y relatifs et par un partenariat dynamique à la fois au plan bilatéral et multilatéral. Il a cité plusieurs activités organisées par le Burkina Faso avec divers partenaires, en vue de lutter contre le terrorisme.

Le Ministre a également souligné l’importance que le Burkina Faso accorde à la consolidation d’un socle social basé sur le dialogue, la culture de la paix, la tolérance et la cohabitation pacifique. Il a aussi  mis en exergue la responsabilité première des Etats dans la lutte contre le terrorisme, mais a rappelé le devoir de la communauté internationale d’accorder davantage d’attention à l’assistance technique pour les pays qui sont dans le besoin.

 En marge de  la plénière de l’Assemblée générale,  le Ministre BOUGOUMA a pris part,  le 11 juin 2014, sur invitation du Président de la 68e session de l’Assemblée générale, S.E.M. John ASHE, à un panel sur la lutte contre les conditions propices à la propagation du terrorisme. Lors de ce panel, le Ministre a expliqué que le dialogue entre les cultures, les religions et les civilisations peut être d’un grand apport dans la lutte contre toutes les formes d’extrémisme et de radicalisation et dans ce sens, les leaders religieux et traditionnels peuvent jouer un rôle capital dans l’édification de la résilience.

 Jérôme BOUGOUMA a pris part également, le 12 juin 2014, à un évènement co-organisé par les Missions permanentes du Burkina Faso, du Royaume du Danemark et le Centre de coopération mondiale antiterroriste  sur le thème : « la lutte contre l’extrémisme violent et la promotion de l’engagement des communautés en Afrique de l’Ouest et dans le Sahel : renforcement de l’engagement multilatéral ». Il a expliqué, au cours de son intervention à cet évènement, que l’extrémisme violent, sans être une cause directe du terrorisme, peut contribuer à la radicalisation. Il a de ce fait salué la formulation d’un programme d’action pour le Sahel, qui sera exécuté sous la houlette du Centre de coopération mondiale antiterroriste.

 Lors de son séjour à New York, le Ministre BOUGOUMA a eu des entretiens avec Secrétaire général adjoint du Département des Affaires Politiques des Nations Unies, Monsieur Jeffrey Feltman, sur des questions d’actualité nationale et sous-régionale. M. Feltman a salué les efforts continus de Son Excellence Monsieur le Président du Faso dans la sous-région en matière de médiation et a dit toute sa satisfaction pour les bonnes relations de coopération entre le Burkina Faso et les Nations Unies.

 Le Ministre a également échangé avec Monsieur Jehangir KHAN, Directeur du Bureau de l’Equipe Spéciale des Nations Unies de lutte contre le terrorisme, sur  l’appui à la Police scientifique et technique du Burkina Faso pour lui permettre de disposer d’un laboratoire à la pointe de la technologie.

Mission Permanente du Burkina Faso auprès des Nations Unies.

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik