Flash Info
prev next

à La Une »

Création des lycées scientifiques : un facteur de développement

8 décembre 2019 – 11 h 29 min Pas de Commentaire | 134 views

La création des lycées scientifiques permet de rehausser les effectifs très bas des élèves dans les filières scientifiques.
Pour cette rentrée scolaire 2019-2020, 8 lycées scientifiques sont fonctionnels.
A terme, 13 lycées scientifiques régionaux seront créés.

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Reportage

Journées portes ouvertes de l’institution judiciaire : La Boucle du Mouhoun à l’honneur

Soumis par par 4 avril 2014 – 18 h 26 minPas de commentaire | 2 753 views

Le Ministère de la Justice organise, du 3 au 5 avril 2014, la 8ème édition des journées portes ouvertes sur la justice dans la région de la Boucle du Mouhoun. Il s’agit pour ledit ministère de  promouvoir la justice en la rjustice Dedougouapprochant des justiciables. L’ouverture officielle est intervenue le vendredi 04 avril 2014 à Dédougou.

 « L’accessibilité au service public de la justice », c’est sous ce thème que se tient la 8ème édition des journées portes ouvertes de la justice dans les juridictions de Dédougou, Boromo, Nouna et Tougan dans la     région de la Boucle du Mouhoun.  A travers l’organisation d’activités interactives telles, la projection de films documentaires, les jeux radiophoniques, des panels et des activités sportives, ces journées visent entre autres à rapprocher la justice des justiciables, informer les populations de la Boucle du Mouhoun sur leurs droits et devoirs en rapport avec l’accès à la justice et renforcer la confiance entre la justice et les justiciables de la région hôte.  La tenue de ces journées offre également l’opportunité aux justiciables d’échanger avec les praticiens du droit sur les procédures judicaires et de dissiper les méfiances et les craintes qu’ils éprouvent à l’égard de l’institution  judiciaire. De l’avis du Ministre de la Justice, Dramane Yaméogo, c’est une activité qui offre l’opportunité à sa structure de communier avec les justiciables pour qui la justice constitue la raison d’être.

Selon le parraine de cette 8ème édition, l’ambassadeur français, Gilles Thibault, le rapprochement entre la justice et les populations est un facteur de raffermissement de la cohésion sociale. Le diplomate français a loué les efforts fournis par le Ministère de la Justice pour l’accessibilité financière et psychologique des populations à la justice. Pour lui ces activités permettent aux populations de connaître leurs droits et de se les prévaloir. Il a soutenu que la France restera toujours disponible pour accompagner le Ministère de la justice dans l’atteinte de ses objectifs. Toutefois, il a invité l’institution judiciaire à toujours travailler pour l’accès complète des justiciables à la justice.

Dans la communication introductive sur le thème qui a suivi l’ouverture officielle, Honorine Médah a expliqué que les entraves à l’accès à la justice sont entre autres l’éloignement des juridictions, l’inadéquation de l’organisation judiciaire, le manque de confiance aux juges, le coût de la justice lié aux honoraires et des entraves d’ordre culturel. Elle a tout de même noté que des efforts sont faits, notamment la construction de plus d’une dizaine de Tribunaux de grandes instances, le recrutement de magistrats, la création d’un fonds d’assistance judiciaire.

                                              Service d’Information du Gouvernement  

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik