Flash Info
prev next

à La Une »

Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition

6 janvier 2020 – 16 h 16 min Commentaires fermés sur Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition | 1 367 views

Le personnel de la Primature a présenté ses vœux de nouvel an au Premier Ministre son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE ce lundi 06 janvier 2020 à Ouagadougou. Les collaborateurs du Chef du Gouvernement …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Compte Rendu, Conseil des Ministres

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES N°011, 012 & 013 du 09 avril 2014

Soumis par par 9 avril 2014 – 16 h 53 minPas de commentaire | 3 010 views

Le Conseil des ministres s’est tenu le mercredi 09 avril 2014 en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13  H 00 mn sous la présidence de Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations, et autorisé des missions à l’étranger.

 I.           DELIBERATIONS

 I.1. AU TITRE DU MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS

Le Conseil a adopté un décret portant organisation du ministère de la Défense nationale et des anciens combattants.

L’adoption de ce décret vise à harmoniser le fonctionnement du ministère, à recadrer les missions de ses structures pour tenir compte des innovations de l’organisation-type des départements ministériels.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE CHARGE DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS ET DES REFORMES POLITIQUES

Le Conseil a examiné un projet de loi organique portant composition et fonctionnement du Conseil économique et social (CES).

Ce projet de loi vise à consolider la légitimité de cette institution républicaine en lui conférant un fondement constitutionnel.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE

Le Conseil a adopté deux (02) décrets portant respectivement  ouverture d’un Consulat Honoraire, nomination d’un Consul Honoraire et d’un Vice- Consul Honoraire du Burkina Faso à Singapour, avec pour circonscription consulaire l’ensemble du territoire singapourien.

Au terme de ses délibérations, le Conseil a marqué son accord pour l’ouverture d’un Consulat Honoraire du Burkina Faso à Singapour et pour la nomination de Monsieur Manjit SINGH DHALIWAL, en qualité de Consul Honoraire et de Monsieur Inderjit SINGH, en qualité de Vice-Consul Honoraire du Burkina Faso à Singapour.

I.4. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

Le Conseil a adopté sept (07) rapports :

Le premier rapport est relatif à une ordonnance portant autorisation de ratification de l’accord de prêt istisna’a N°2UV0139, conclu le 19 février 2014 en Arabie Saoudite entre le Burkina Faso et la Banque islamique de développement (BID), pour le financement du projet de construction et de bitumage de la route Dédougou-Tougan.

D’un montant d’environ 28,2 milliards de francs CFA, ce prêt servira à construire et à bitumer le tronçon Dédougou-Tougan en vue du désenclavement de cette zone à fort potentiel agro-pastoral.

Le deuxième rapport est relatif à un projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt UV-133 conclu le 11 novembre 2013, au Koweït entre le Burkina Faso et la Banque islamique de développement (BID) pour la participation au financement du Projet d’alimentation en eau potable de la ville de Ouahigouya à partir du barrage de Guitti.

D’un montant de dix milliards quatre-vingt-quinze millions cent soixante dix-huit mille deux cents trente (10 095 178 230) francs CFA, cet accord de prêt vise à :

– Satisfaire durablement la demande en eau potable de la ville de Ouahigouya et des 37 villages situés le long de la conduite d’adduction d’eau à l’horizon 2030 ;

– Réduire la survenue des maladies d’origine hydrique liées à la consommation d’eau non potable ;

– Aider le Burkina à atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Le troisième rapport est relatif à un décret portant modification du décret N°96-195/PRES/PM/MEF du 11 juin 1996 portant création du Comité national de la dette publique (CNDP).

L’adoption de ce décret permet d’adapter la composition du Comité national de la dette publique (CNDP) à l’évolution institutionnelle du ministère de l’Economie et des finances.

Le quatrième rapport est relatif aux résultats de l’appel d’offres pour l’acquisition de vivres pour les cantines scolaires au profit des écoles primaires du Burkina Faso.

Au terme de ses délibérations, le Conseil a marqué son accord pour la passation du marché aux entreprises suivantes, avec un délai de livraison de 60 jours :

–      Société E.G.F Sarl pour un montant cumulé de quatre cent quatre-vingt-treize millions neuf cent cinquante mille six cents (493 950 600) francs CFA TTC ;

–      Etablissement Nana Boureima pour un montant cumulé de quatre cent trente cinq millions huit cent treize mille six cents (435 813 600) francs CFA TTC ;

–      SEAI Sarl pour un montant de cent trente neuf millions cent dix-sept mille cinq cents (139 117 500) francs CFA TTC ;

–      KORONKO Sarl pour un montant de cent quarante trois millions huit cent vingt-neuf mille trois cent soixante-quinze (143 829 375) francs CFA TTC ;

–      ETIS Sarl pour un montant de cent dix-sept millions six cent quatre-vingt-trois mille quatre cent soixante cinq (117 683 465) francs CFA TTC ;

–      EZOF pour un montant de cent dix neuf millions six cent trente mille neuf cent soixante seize (119 630 976) francs CFA TTC.

Le montant total des attributions s’élève à un milliard quatre cent cinquante millions vingt cinq mille cinq cent seize (1 450 025 516) francs CFA TTC.

Le financement est assuré par le budget CAST-FSDEB, gestion 2014.

Le cinquième rapport est relatif aux résultats de l’appel d’offres national ouvert pour les travaux d’aménagement et de bitumage de voiries au sein de l’Université de Ouagadougou.

Au terme de ses délibérations, le Conseil a marqué son accord pour l’attribution du marché à la société SUZY Construction pour un montant de un milliard quatre-vingt-huit millions quatre cent cinquante-huit mille six cent quatre-vingt-seize (1 088 458 696) francs CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois.

Le financement est assuré par le budget de l’Etat, gestion 2014.

Le sixième rapport est relatif à la conclusion de deux marchés pour le transport des effets personnels des Ambassadeurs et agents des missions diplomatiques et consulaires rappelés à l’administration centrale (Zone Europe-Asie-Amérique et zone Afrique).

Au terme de ses délibérations, le Conseil a marqué son accord pour la passation desdits marchés aux entreprises suivantes :

–      WESTMAN pour un montant de cent trente six millions cinquante quatre mille (136 054 000) francs CFA TTC pour la zone Europe-Asie-Amérique ;

–       GTS pour un montant de deux cent treize millions trois cent deux mille sept cents (213 302 700) francs CFA TTC pour la zone Afrique.

Le montant total des prestations s’élève à trois cent quarante neuf millions trois cent cinquante six mille sept cents (349 356 700) francs CFA TTC.

Le financement est assuré par le budget de l’Etat, gestion 2014.

Le septième rapport est relatif à la conclusion d’un marché pour la fourniture et l’installation de six mille cent onze (6 111) kits d’éclairage solaire semi-autonomes dans les écoles primaires du Burkina Faso.

Au terme de ses délibérations, le Conseil a marqué son accord pour l’attribution du marché à l’entreprise SPEEDTECH ENERGY BURKINA FASO S.A pour un montant de deux cent vingt millions (220 000 000) de francs CFA HT/HD.

Le financement est assuré par l’Ambassade de Chine/Taïwan au Burkina Faso, gestion 2014.

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE

Le Conseil a examiné un projet de loi portant organisation de la profession d’Huissier de justice.

Ce projet de loi vise à renforcer le rôle et la place de l’huissier de justice dans le système judiciaire burkinabè et à prendre en compte les exigences de l’évolution de la profession d’huissier de justice dans l’espace OHADA.

I.6. AU TITRE DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE

Le Conseil a adopté un rapport relatif aux résultats définitifs de la Campagne agropastorale 2013/2014.

La production céréalière définitive de la campagne agricole 2013-2014 est évaluée à 4 869 723 tonnes, en hausse de 15,3% par rapport à la moyenne des cinq dernières campagnes.

La production des autres cultures vivrières de la campagne agricole 2013-2014 est estimée à 915 485 tonnes.

Quant aux cultures de rente, leur production définitive est estimée à 1 274 367 tonnes soit une hausse de 22,2% par rapport à la campagne passée et de 30,7% par rapport à la moyenne quinquennale.

La production cotonnière évaluée à 766 221 tonnes enregistre respectivement des hausses de 26,2% et de 37,7% par rapport à la dernière campagne et à la moyenne quinquennale.

Sur le plan pastoral, la situation alimentaire est marquée par une raréfaction précoce des ressources fourragères.

Au terme de ses délibérations, le Conseil a instruit les ministres concernés à prendre les mesures idoines en vue d’anticiper sur les éventuels risques d’insécurité alimentaire et nutritionnelle.

I.7. AU TITRE DU MINISTERE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME 

Le Conseil a adopté un décret portant Schémas directeurs d’aménagement et d’urbanisme (SDAU) des villes de Ouahigouya, Manga, Tenkodogo, Gaoua, Fada N’Gourma et Kaya.

L’adoption de ce décret permet à ces villes de disposer de document cadre de planification harmonieuse et rationnelle de l’utilisation de l’espace urbain.

I.8. AU TITRE DU MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET SUPERIEUR

Le Conseil a adopté cinq (05) décrets :

Le premier décret porte création, au titre de l’année 2013, de dix-sept (17) emplois à l’Université polytechnique de  Bobo-Dioulasso dont quatre (04) emplois de Maîtres de conférences et treize (13) emplois de Maîtres assistants et Maîtres assistants hospitalo-universitaires.

Le deuxième décret nomme les personnes ci-après dans les emplois suivants à l’Université polytechnique de Bobo-Dioulasso, pour compter du 24 juillet 2013 :

–      Monsieur Idrissa KABORE, Mle 102 930 W, Maître de conférences en mathématiques discrètes ;

–      Monsieur Younoussa MILLOGO, Mle 110 974 V, Maître de conférences en chimie minérale ;

–      Monsieur Bétaboalé NAON, Mle 45 787 W, Maître de conférences en physique mécanique des matériaux, structure et génie des procédés ;

–      Monsieur Wend Woaga Jean de Dieu ZABSONRE, Mle 110 971 D, Maître de conférences en mathématiques/analyse numérique.

Le troisième décret porte création à l’Université de Ouagadougou, au titre de l’année 2013, de quarante trois (43) emplois dont six (06) de Professeurs titulaires et de Professeurs hospitalo-universitaires titulaires,  de dix-sept (17) emplois de Maîtres de conférences et vingt (20) emplois de Maîtres assistants et de Maîtres assistants hospitalo-universitaires.

Le quatrième décret nomme les personnes ci-après dans les emplois suivants à l’Université de Ouagadougou, pour compter du 24 juillet 2013.

–      Monsieur Zacharie KOALAGA, Mle 35 672, Professeur titulaire en Physique/électrotechnique ;

–      Monsieur Magloire SOME, Mle 49 401, Professeur titulaire en Histoire du christianisme ;

–      Monsieur François ZOUGMORE, Mle 28 366, Professeur titulaire en Physique : électronique, instrumentation et mesure ;

–      Monsieur Jean SAKANDE, Mle 55 883, Professeur hospitalo-universitaire titulaire en biochimie ;

–      Madame Léonie Claudine LOUGUE/SORGHO, Mle 25 750, Professeur hospitalo-universitaire titulaire en radiologie, radiodiagnostic et imagerie médicale ;

–      Monsieur Rasmané SEMDE, Mle 55 887, Professeur hospitalo-universitaire titulaire en Pharmacie galénique et industrielle/biopharmacie.

Le cinquième décret nomme les personnes ci-après dans les emplois suivants  à l’Université de Ouagadougou, pour compter du 24 juillet 2013 :

–      Monsieur Balé BAYALA, Mle 110 927, Maître de conférences en Physiologie de la reproduction ;

–      Monsieur Imaël Henri Nestor BASSOLE, Mle 110 924, Maître de conférences en Biochimie-microbiologie ;

–      Monsieur Adama HILOU, Mle 110 929, Maître de conférences en en Biochimie et Chimie des substances naturelles ;

–      Monsieur André Jules ILBOUDO, Mle 78 119, Maître de conférences en Technologie alimentaire ;

–        Monsieur Amadé OUEDRAOGO, Mle 110 930, Maître de conférences en Biologie et Ecologie végétales ;

–      Monsieur Tizane DAHO, Mle 119 749, Maître de conférences en Physique énergétique ;

–      Monsieur Sié KAM, Mle 119 750, Maître de conférences en Physique : Transferts thermiques et sciences des matériaux ;

–      Madame Marie Françoise OUEDRAOGO, Mle 57 290, Maître de conférences en Mathématiques ;

–      Monsieur Salifou Koucka OUIMINGA, Mle 119 759 Maître de conférences en Physique appliquée : Energétique combustion ;

–      Monsieur Boukary N. PILABRE, Mle 18 625, Maître de conférences en Mathématiques : Algèbre ;

–      Monsieur Somdouda SAWADOGO, Mle 104 531, Maître de conférences en Mathématiques appliquées : Contrôle optimal ;

–      Monsieur Issa ZERBO, Mle 52 346, Maître de conférences en Physique : Semi-conducteurs, Energie photovoltaïque ;

–      Monsieur Ouigou Michel ZONGO, Mle 25 030, Maître de conférences en Mathématiques : Analyse numérique ;

–      Monsieur Samuel PARE, Mle 110 909, Maître de conférences en Chimie de l’environnement ;

–      Monsieur Ollo K. Frédéric PALE, Mle 14 158, Maître de conférences en Géographie ;

–      Monsieur Bakary KONATE, Mle 17 494, Maître de conférences en Etudes anglophones ;

–      Madame Marie Louise MILLOGO/SANON, Mle 16 147, Maître de conférences en Linguistique textuelle ethnolinguistique.

I.9. AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE

Le Conseil a examiné un projet de loi et adopté deux (2) décrets :

Le projet de loi porte régime d’assurance-maladie universelle au Burkina Faso (RAMU-BF).

Ce projet de loi vise à mettre en place un cadre juridique nécessaire à l’opérationnalisation de l’assurance-maladie au Burkina Faso, à étendre la protection sociale et à favoriser l’accès des populations aux soins de santé.

Le premier décret porte institution d’une visite médicale annuelle gratuite au profit des retraités et des ayants cause de retraités de la Caisse Autonome de Retraite des Fonctionnaires (CARFO) et de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

L’adoption de ce décret permet de pérenniser la visite médicale gratuite annuelle au profit des retraités et des ayants cause de retraités de la CARFO et de la CNSS.

Le second décret porte octroi d’un mois de pension gratuite aux retraités de la CARFO et de la CNSS.

L’adoption de ce décret permet d’assurer le paiement d’un mois de pension gratuite aux pensionnés de la CNSS et de la CARFO, conformément aux mesures sociales prises par le Gouvernement le 24 mars 2014.

I.10. AU TITRE DU MINISTERE DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE LA DECENTRALISATION

Le Conseil a adopté un décret unique d’application de la loi 034-2012/AN du 02 juillet 2012 portant réorganisation agraire et foncière au Burkina Faso.

L’adoption de ce décret permet de disposer d’un référentiel unique pour tous les acteurs, d’assurer une bonne gestion du domaine foncier national et une meilleure règlementation des droits réels immobiliers.

II. COMMUNICATIONS ORALES

 

II.1. Le Secrétaire général du Gouvernement et du Conseil des ministres a fait au Conseil une communication relative au bilan de la participation de Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Président du Faso, au 4ème Sommet Union européenne-Afrique tenu du 30 mars au 3 avril 2014 à Bruxelles en Belgique sous le thème : « Investir dans les personnes, pour la prospérité et pour la paix ».

Il a également fait part au Conseil du bilan de la participation de Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Président du Faso, à la 44ème  session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), tenue les 28 et 29 mars 2014 à Yamoussoukro, en Côte d’Ivoire.

A cette session, les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont félicité Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Président du Faso, pour sa médiation réussie dans la crise malienne et pour son implication dans la mise en œuvre du protocole de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes et des biens.

Le Conseil félicite le Président ghanéen John Dramani MAHAMA pour son élection à la tête de la CEDEAO.

II.2. Le ministre de l’Economie et des finances a fait au Conseil une communication relative à la tenue d’un forum sur la promotion de l’investissement privé, du 23 au 25 avril 2014 à Singapour.

Ce forum qui verra la participation effective de Son Excellence Monsieur le Président du Faso, constitue une opportunité pour notre pays d’attirer les investisseurs pour ses grands projets de développement.

II.3. Le ministre de l’Agriculture et de la sécurité alimentaire a fait au Conseil une communication relative à la tenue du 10 au 12 avril 2014 à Fada N’Gourma, de la 17ème édition de la Journée nationale du paysan (JNP), sous le thème : « Relever le défi de la transformation agroalimentaire pour accroitre la compétitivité des produits agricoles nationaux sur les marchés : rôles de l’Etat et du secteur privé ».

II.4. Le ministre des Mines et de l’énergie a fait au Conseil une communication relative à l’organisation, du 20 au 22 novembre 2014 à Ouagadougou, de la deuxième édition de la Conférence internationale sur l’énergie solaire en Afrique dénommée « AfricaSolar » 2014  sous le thème « Le marché solaire en Afrique, atouts et faiblesses ».

II.5. Le ministre de la Santé a fait au Conseil une communication relative à la survenue de l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola dans certains pays de l’Afrique de l’Ouest.

A ce jour, aucun cas suspect n’a été notifié dans notre pays.

Le Conseil a instruit les ministres en charge du dossier à renforcer la surveillance et recommande aux populations à rester vigilantes et à signaler tout cas suspect aux services de santé.

II.6. Le ministre des Droits humains et de la promotion civique a fait au Conseil une communication relative à l’organisation d’une caravane sur le civisme, à partir du 24 avril 2014 dans les chefs-lieux de régions de notre pays à l’exception de la région du Centre.

Cette caravane vise à sensibiliser les populations sur l’importance du civisme dans la promotion de la paix et de la cohésion sociale.

 III. NOMINATIONS

 

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

A.  AU TITRE DU MINISTERE CHARGE DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS ET DES REFORMES POLITIQUES

–        Monsieur Tendaogo Théodore OUEDRAOGO, Mle 18 101 P, Professeur certifié de collège d’enseignement général, 1ère classe, 14ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services ;

–        Monsieur Soumananou GNOUMOU, Mle 33 061 E, Conseiller d’administration scolaire et universitaire, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services ;

–        Monsieur Yaya Tamani GNANOU, Mle 26 877 Y, Journaliste,      1ère classe, 9ème échelon, est nommé Chargé de missions.

B.  AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE

–      Madame Binta BAYEDIKISSA/KARGOUGOU, Mle 208 203 L, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 3ème  échelon, est nommée Directrice Asie, Moyen-Orient et Pacifique.

C.  AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA SECURITE

–         Monsieur Adama SAWADOGO, Mle 97 433 G, Administrateur civil, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Secrétaire permanent du suivi des pèlerinages  religieux (SP/SPR) ;

–         Monsieur Porzanga Saïbou TRAORE, Mle 238 007 H, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur des organisations de la société civile ;

–         Monsieur Salfo KABORE, Mle 66 493 F, Administrateur civil, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur des affaires coutumières et du culte ;

–         Monsieur Yacouba TRAORE, Adjudant Chef Major, est nommé Préfet du département de Faramana dans la province du Houet ;

–         Monsieur Tewendé Isaac SIA, Mle 98 018 V, Secrétaire administratif, est nommé Préfet du département de Titao dans la province du Lorum ;

–         Monsieur Loukoumani AOUBA, Mle 105 255 A, Secrétaire administratif, est nommé Préfet du département de Gaoua dans la province du Poni ;

–         Monsieur Ambroise KABORE, Mle 229 871 X, Administrateur civil, est nommé Préfet du département de Réo dans la province du Sanguié ;

–         Monsieur Boureima SAWADOGO, Mle 28 203 G, Administrateur civil, est nommé Préfet du département de Dori dans la province du Séno ;

–         Monsieur Cheick Alassane KIRAKOYA, Mle 105 275 X, Secrétaire administratif, est nommé Préfet du département de Tansarga dans la province de la Tapoa ;

–         Monsieur Amadou TRAORE, Mle 229 986 U, Secrétaire administratif, est nommé Préfet du département de Sebba dans la province du Yagha.

D.  AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE

–         Monsieur Abdoulaye SANFO, Mle 28 089 Y, Greffier en Chef,        1ère classe, 7ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services.

E.  AU TITRE DU  MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE

–      Madame Raki KIEMA/KOUELA, Mle 31 901 V, Ingénieur en protection des végétaux, 1ère classe, 4ème échelon, est nommée Directrice régionale de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Plateau central ;

–      Monsieur Yamba KIENTEGA, Mle 33 909 J, Ingénieur de vulgarisation, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Boulkiemdé.

F.   AU TITRE DU MINISTERE DES INFRASTRUCTURES, DU DESENCLAVEMENT ET DES TRANSPORTS

–      Monsieur Emmanuel BEMBAMBA, Mle 101 777 D, Ingénieur en génie civil, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur régional des infrastructures et du désenclavement du Sahel ;

–      Monsieur Kusso Simplice SOME, Mle 113 255 S, Economiste,      1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur régional des transports du Sahel/Dori.

G.  AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE

–      Madame Chantal Marie Laure BAKO/KANKYONO, Mle 91 857 B, Inspecteur du travail, 1ère classe, 4ème échelon, est nommée Secrétaire technique du Guichet virtuel unique de l’Administration publique ;

–      Monsieur Saïbou SEYNOU,  Actuaire, est nommé Secrétaire technique de l’assurance maladie universelle ;

–      Monsieur Seydou BERTHE, Mle 57 922 V, Inspecteur du travail, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur des relations professionnelles et de la promotion du dialogue social.

H. AU TITRE DU MINISTERE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION

–      Monsieur Roger Honorat Charles NEBIE, Mle 46 544 W, Chercheur, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Délégué général du Centre national de recherches scientifiques et technologiques (CNRST).

I.   AU TITRE DU MINISTERE DES RESSOURCES ANIMALES ET HALIEUTIQUES

–      Monsieur Idrissa KABORE, Mle 16 990 N, Ingénieur d’élevage, 3ème classe, 5ème échelon, est nommé Chargé d’études.

J.   AU TITRE DU MINISTERE DU DEVELOPPEMENT DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DES POSTES

–      Monsieur Borlli Michel Jonas SOME, Mle 102 929 F, Enseignant-chercheur, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Secrétaire général de l’Agence nationale de promotion des technologies de l’information et de la communication ;

–      Monsieur Thiabrimani OUOBA, Mle 51 196 E, Administrateur des services financiers, est nommé Directeur financier et comptable de l’Agence nationale de promotion des technologies de l’information et de la communication.

K.  AU TITRE DU MINISTERE DES DROITS HUMAINS ET DE LA PROMOTION CIVIQUE

–      Monsieur Evariste Bonaventure DIASSO, Mle 53 563 W, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur de l’administration et des finances.

 

III.2. NOMINATIONS DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

A.  AU TITRE DU MINISTERE DE L’INDUSTRIE, DU COMMERCE ET DE L’ARTISANAT 

Le Conseil a adopté quatre (04) décrets :

Le premier décret nomme les personnes ci-après, Administrateurs au Conseil de gestion de l’Agence de financement et de promotion des petites et moyennes entreprises (AFP-PME) :

Au titre du ministère de l’Economie et des finances :

–      Monsieur Ferdinand Marie Désiré YEMTIM, Mle 44 061 B, Inspecteur du trésor.

Au titre du Secrétariat permanent des engagements nationaux :

–      Madame Fati OUEDRAOGO, Mle 26 614, Conseiller des affaires sociales.

Au titre de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso :

–      Monsieur Harouna KABORE.

Au titre de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Burkina Faso :

–      Monsieur Timbéni LANKOANDE.

Le deuxième décret renouvelle le mandat d’Administrateur des personnes ci-après au Conseil de gestion de l’Agence de financement et de promotion des petites et moyennes entreprises (AFP-PME).

Au titre du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat :

–      Monsieur Mambila BANSE, Mle 96 516 D, Conseiller des Affaires économiques.

Au titre du ministère de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale :

–      Monsieur Kouka Célestin SAWADOGO, Mle 12 426 F, Inspecteur du travail.

Au titre du ministère de la Jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi :

–      Monsieur Bakalan IDO, Mle 49 123 X, Administrateur des services financiers.

Au titre de la Maison de l’entreprise du Burkina Faso :

–      Madame Huguette Radegonde Nebgnipa BAMA/OUILI.

Au titre de l’Agence de financement et de promotion de petites et moyennes entreprises (AFP-PME) :

–      Madame Sylvie Samouhan KOULIBALY/BICABA, Mle 30 52 P, Juriste.

Le troisième décret nomme Monsieur Ferdinand Marie Désiré YEMTIM, Mle 44 061 B, Inspecteur du trésor, Président du Conseil de gestion de l’Agence de financement et de promotion de petites et moyennes entreprises (AFP-PME).

Le quatrième décret porte nomination de Monsieur Evariste Mesmin SAVADOGO, Mle 44 059 Y, Inspecteur du trésor, Administrateur représentant l’Etat au Conseil d’administration de la Nouvelle société sucrière de la Comoé (SN-SOSUCO).

Le cinquième décret nomme Monsieur Issaka SOURWEMA,              Mle 25 482 B, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, Administrateur au Conseil d’administration de la Société de transformation des fruits et légumes (STFL).

Le sixième décret nomme Monsieur Issaka SOURWEMA,                Mle 25 482 B, Conseiller en sciences et techniques de l’information et    de la communication, Président du Conseil d’administration de la Société de transformation des fruits et légumes (STFL).

B.  AU TITRE DU MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME

Le Conseil a adopté un décret portant nomination des personnes ci-après, Administrateurs au Conseil d’administration de la Direction générale du Musée national (DGMN) :

Au titre du ministère de la Culture et du tourisme :

–      Monsieur Yves DAKOUO, Mle 29 298 J, Maître de conférences ;

–      Monsieur Souleymane SAVADOGO, Mle 22 388 E, Conseiller de presse et technique de l’information.

Au titre du ministère de l’Economie et des finances :

–      Monsieur Gilbert PALM, Mle 27 783 N, Inspecteur des impôts.

Au titre du ministère de l’Environnement et du développement durable :

–      Monsieur Joseph YOUMA, Mle 29 265 U, Inspecteur des Eaux et forêts.

Au titre du ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation :

–      Madame Mamounata SANDAOGO/OUEDRAOGO, Mle 18 813 F, Inspecteur de l’enseignement du premier degré.

Au titre du ministère de l’Administration territoriale et de la sécurité :

–      Madame Anastasie SAWADOGO/SAWADOGO, Mle 28 128 R, Administrateur civil.

Au titre du ministère des Enseignements secondaire et supérieur :

–      Monsieur Arouna DJIGMA, Mle 23 255 P, Professeur certifié de collège d’enseignement général.

Au titre du personnel de la Direction générale du musée national :

–      Monsieur Boundjoa Mickaël LOMPO, Mle 216 682 L, Technicien supérieur de musée.

Au titre du Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) :

–      Monsieur Oumar SANON, Mle 28 290 467, Contrôleur général des

services techniques.

Au titre de l’Association des amis du Musée :

–      Monsieur Sougoudia Claude NASSOURI, Administrateur civil à la retraite.

Au titre de la représentation nationale des artistes :

–      Monsieur Louguet KOU, Artiste plasticien.

Au titre de l’Office national du commerce extérieur :

– Monsieur Ahadi OUALI, Mle 90 46, Gestionnaire.

C.  AU TITRE DU MINISTERE DES INFRASTRUCTURES, DU DESENCLAVEMENT ET DES TRANSPORTS

Le Conseil a adopté deux (02) décrets :

Le premier décret porte nomination et renouvellement de mandat des personnes ci-après, Administrateurs au Conseil d’administration de l’Office national de la sécurité routière (ONASER) :

Au titre du ministère de la Défense nationale et des anciens combattants :

–      Lieutenant-colonel Koagdia DIABRI, Officier de Gendarmerie.

 Au titre de l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) :

–      Monsieur Dramane Yamindi DOUSSA, Secrétaire permanent de l’Union des chauffeurs routiers du Burkina.

Au titre du ministère des Infrastructures, du désenclavement et des transports :

– Monsieur Issiaka SIGUE, Mle 25 641 U, Administrateur civil, pour un second mandat ;

– Monsieur Daouda TRAORE, Mle 74 263 X, Ingénieur des travaux publics, pour un second mandat.

 Au titre du ministère de l’Economie et des finances :

–      Madame Lydie SANON, Mle 24 902 J, Administrateur des services financiers, pour un second mandat.

Au titre du ministère de l’Administration territoriale et de la sécurité :

–      Monsieur Bonswindé SANKARA, Mle 111 493 G, Commissaire de Police, pour un second mandat.

 Au titre du ministère de la Santé :

–      Docteur Moussa OUEDRAOGO, Mle 32 141 T, Médecin urgentiste, pour un second mandat.

 Au titre de l’Association professionnelle des Sociétés d’Assurance du Burkina :

–      Madame Fatoumata KONATE/TOURE, Directrice technique de Globus-Ré SA, pour un second mandat.

Au titre du personnel de l’ONASER:

–      Commandant Hubert PODA, Officier de Gendarmerie, pour un second mandat.

Le second décret renouvelle le mandat de Monsieur Issiaka SIGUE, Mle 25 641 U, Administrateur civil, Président du Conseil d’administration de l’Office national de la sécurité routière (ONASER).

D.  AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE

Le Conseil a adopté deux (02) décrets :

Le premier décret nomme les personnes ci-après, Administrateurs au Conseil d’administration de la Société de gestion de l’équipement et de la maintenance biomédicale (SOGEMAB) :

Au titre du ministère de la Défense nationale et des anciens combattants :

–      Monsieur Hamado KAFANDO, Officier.

Au titre du ministère de l’Economie et des finances :

–      Monsieur Daouda OUEDRAOGO, Mle 111 139 M, Administrateur des services financiers.

Au titre du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat :

–      Monsieur Adolphe COULIBALY, Mle 17 303 A, Conseiller des Affaires économiques.

Au titre du ministère de la Santé :

–      Madame Adisa Marguerite SERE, Mle 95 865 Z, Pharmacien ;

–      Monsieur Innocent BAMOUNI, Mle 25 494 P, Ingénieur biomédical.

Au titre du ministère de l’Environnement et du développement durable :

–      Madame Sidnoma SAM/ZAGRE, Mle 15 209 T, Administrateur civil.

Au titre des établissements publics de santé :

–      Monsieur Rabiou CISSE, Mle 00 36 262 J, Professeur en Radiodiagnostic et imagerie médicale.

Au titre des organisations des acteurs privés de l’équipement et de la maintenance :

–      Monsieur Marc ZOUNGRANA, membre de l’Union des distributeurs des biens de santé (UDISAN).

Au titre du personnel de la Société de gestion de l’équipement et de la maintenance biomédicale (SOGEMAB).

–      Monsieur Dominique R. TASSEMBEDO, Mle 214 901 W, Ingénieur biomédical.

Le second décret nomme Monsieur Rabiou CISSE, Mle 00 36 262 J, Professeur en Radiodiagnostic et imagerie médicale, Président du Conseil d’administration de la Société de gestion de l’équipement et de la maintenance biomédicale (SOGEMAB).

E.   AU TITRE DU MINISTERE DES RESSOURCES ANIMALES ET HALIEUTIQUES

Le Conseil a adopté un décret portant nomination des personnes ci-après, Administrateurs au Conseil d’administration de l’Office nationale des eaux et de l’assainissement (ONEA).

Au titre du ministère de l’Administration territoriale et de la sécurité

–      Monsieur Idrissa BARRY, Mle 212 177 V, Administrateur civil.

Au titre du ministère de l’Habitat et de l’urbanisme

–      Monsieur Salifou KABORE, Mle 24 633 D, Ingénieur géomètre.

Au titre du ministère de l’Environnement et du développement durable

–      Madame Watta OUEDRAOGO/KOULIBALY, Mle 74 284 H, Ingénieur/gestionnaire de l’environnement.

 F.   AU TITRE DU MINISTERE DES RESSOURCES ANIMALES ET HALIEUTIQUES

Le Conseil a adopté un décret portant nomination des personnes ci-après, Administrateurs au Conseil de gestion du Fonds de développement de l’élevage (FODEL).

Au titre du ministère des Ressources animales et halieutiques :

–      Monsieur Gueswendé Isaac OUEDRAOGO, Mle 96 909 R, Administrateur des services financiers ;

–   Monsieur Yamvénéguéré Alexandre SAWADOGO, Mle 00 22 398 R, Ingénieur d’élevage.

Au titre du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat :

–      Monsieur M’Bailédé D. MOUYO, Mle 72 974 D, Conseiller des affaires économiques.

 G.  AU TITRE DU MINISTERE DE L’ACTION SOCIALE ET DE LA SOLIDARITE NATIONALE 

Le Conseil a adopté un décret portant nomination des personnes ci-après, Administrateurs au Conseil d’administration de l’Institut national de formation en travail social (INFTS) :

Au titre du ministère de la Santé :

–      Monsieur Siaka BANON, Mle 37 573 Z, Ingénieur du génie sanitaire.

Au titre du ministère des Enseignements secondaire et supérieur :

–      Monsieur Armand Kirsi KABORE, Mle 11 948 K, Conseiller d’administration scolaire et universitaire.

 

 

       Le Ministre de la Communication

        Porte-parole du Gouvernement

                                                              Alain Edouard TRAORE

            Officier de l’Ordre National 

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik