POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT : Plus de 91 000 tonnes de céréales attendues en fin de campagne agricole de saison sèche 2014

POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT

 

Plus de 91 000 tonnes de céréales attendues en fin de campagne agricole de saison sèche 2014

 

Le point de presse du gouvernement du jeudi 13 février 2014 a eu pour invité le ministre de l’Agriculture et de la sécurité alimentaire, Mahama Zoungrana. Avec lui, il a été question du bilan de la campagne agricole humide 2013, du déroulement de la campagne agricole de saison sèche 2014, des mesures sociales gouvernementales et des perspectives de son département. A ce rendez-vous avec la presse, le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement a aussi évoqué des questions d’actualités.

Lors de la campagne agricole de la saison humide 2013-2014, le Burkina Faso a engrangé plus de cinq millions de tonnes de céréales soit une hausse de 4,64% par rapport à la campagne agricole 2012-2013. C’est ce qui ressort du bilan présenté par le ministre de l’Agriculture et de la sécurité alimentaire, Mahama Zoungrana.

La campagne agricole de saison sèche 2013-2014, elle, a été lancée le 29 novembre 2013 à Komsilga. De cette campagne, sont attendues plus de 91 000 tonnes de céréales supplémentaires, a indiqué le ministre Mahama Zoungrana.

Dans le cadre des mesures sociales gouvernementales,  Monsieur Zoungrana  précise que 177 boutiques témoins fonctionnelles ont été mises en place pour faciliter l’accès physique et financier des produits vivriers. Ce qui a, de son avis, contribué à baisser le prix des céréales de 20 à 25% par rapport à leur niveau à cette même période en 2012.

Dans les projets du département pour l’année 2014, le ministre a annoncé la tenue prochaine des 17èmes Journées nationales du paysan les 10, 11 et 12 avril 2014 à Fada N Gourma. Il a en outre annoncé la mise en place d’une centrale d’achat des  intrants et équipements agricoles, l’accroissement du nombre et la poursuite de l’approvisionnement des boutiques témoins ainsi que la poursuite des actions de renforcement de la sécurisation foncière des producteurs.

Deux questions d’actualité ont notamment été adressées à Alain Edouard Traoré. Elles portaient sur la médiation interne et la grève des greffiers. Répondant à la première, le Porte-parole du gouvernement a affirmé que les débats politiques ne doivent pas mettre en branle le fonctionnement de la société. Il a souligné que le gouvernement travaillait, assurant le bon fonctionnement et la continuité de l’administration au service de tous. Sur le second sujet, il dit que le Gouvernement a pris note des attentes exprimées et œuvrera à travers le dialogue avec les partenaires sociaux à trouver des solutions à toutes les préoccupations.

                                         Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Communiqué nécrologique Ministère de la défense nationale et des anciens combattants

Sig-Burkina

MENA : Arrêté portant organisation des horaires de travail des structures éducatives et scolaires

Sig-Burkina

Sortie d’élèves-officiers d’actives : Michel KAFANDO souhaite une belle carrière militaire à la promotion « Renouveau »

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Le Conseil des ministres s’est tenu le mercredi 12 février…