Budget de l’Etat gestion 2014 : Les principales articulations expliquées aux populations

Budget 2014Le Ministre de l’Economie et des finances, Lucien Marie Noël Bembamba a procédé, le jeudi 09 janvier 2014, à Ouagadougou, au lancement officiel de la campagne d’information sur la loi de finance pour l’exécution du budget de l’Etat, gestion 2014. Cette campagne a pour but de porter à la connaissance des populations et des différents acteurs de la vie nationale, les efforts consentis par le gouvernement dans la mise en œuvre de sa politique de développement économique et social.

Le budget de l’Etat, gestion 2014 a été voté par l’Assemblée Nationale le 21 novembre 2013. Il se défini comme étant l’ensemble des moyens financiers que l’Assemblée Nationale consent à mettre à la disposition de l’Etat pour la réalisation de son programme d’activités annuel. Il traduit de manière chiffrée, les différentes actions et moyens à mettre en œuvre pour l’atteinte des objectifs fixés.

Le budget 2014 est bâti autour des domaines stratégiques que sont : le renforcement des piliers de la croissance, la consolidation des acquis sociaux, la promotion de la gouvernance administrative, locale, économique et du civisme et le renforcement de la défense du territoire et de la sécurité intérieure.

Pour la gestion 2014, le budget de l’Etat s’établit en recettes, à mille six cent soixante quatre milliards huit cent soixante seize millions six cent huit mille (1 664 876 608 000) francs CFA et en dépenses à mille huit cent trente trois milliards quatre cent quatre vingt un million vingt mille (1 833 481 020 000) francs CFA.

Le besoin de financement est de 168 604 412 000 francs CFA contre 161 036 050 000 francs CFA pour le budget initial de 2013.

Pour le ministre de l’Economie et des finances, 70% de ce budget seront financés par les ressources propres. En matière de gestion des budgets, il a indiqué que le gouvernement  travaillera de façon à ce que l’on puisse améliorer davantage les procédures, les alléger et les rendre encore plus efficaces pour avoir une exécution qui soit conforme.

                                      Service d’Information du Gouvernement 

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

GOUV ACTION DU 24 NOVEMBRE 2018 : Gestion des bourses par le CIOSPB

Adams OUEDRAOGO

Trafic d’enfants vers la Côte d’Ivoire : La compassion de la Représentation diplomatique et consulaire à huit adolescents burkinabè victimes du trafic

Adams OUEDRAOGO

Présidence du Faso : Le Médiateur du Faso remet le rapport 2014

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Le Conseil des ministres s’est tenu le mercredi 8 janvier…