Flash Info
prev next

à La Une »

Compte rendu du Conseil des ministres du 25 novembre 2021

25 novembre 2021 – 20 h 31 min Pas de Commentaire | 1 527 views

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,
le jeudi 25 novembre 2021,
en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 14 H 30 mn,
sous la présidence de
Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE,
Président du Faso, …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Actualités, Reportage

Quatre rapports annuels remis officiellement au Président du Faso.

Soumis par par 3 décembre 2013 – 20 h 56 minPas de commentaire | 2 200 views

Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Président du Faso en présence de Son Excellence Monsieur Beyon Luc Adolphe TIAO, Premier ministre, a reçu, le mardi 3 décembre 2013, à la Présidence du Faso des rapports annuels de quatre institutions du pays.

Il s’agit du rapport annuel 2012 du Médiateur du Faso, du rapport public 2012 du Conseil supérieur de la communication (CSC), du rapport public 2012 de la cour des comptes et du rapport général annuel d’activités 2012 de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat (ASCE).

Pour ce qui est du rapport d’activités du Médiateur du Faso, il se présente sous un nouveau format qui prend en compte certaines nouvelles normes pour plus de lisibilité et de facilité d’exploitation. Il est articulé autour de cinq parties. Ce rapport est le condensé des activités menées au cours de l’année 2012. Il est relatif aux réclamations des citoyens. En effet, au cours de l’année 2012, l’institution a reçu 411 plaintes nouvelles et en a instruit au total 786. Il apparait ainsi que le nombre de dossiers traités a connu une augmentation de 2,34% comparativement à l’année précédente où il était de 768. Au cours de cette même année, 4 880 personnes se sont adressées aux différentes structures du Médiateur du Faso pour s’enquérir des missions de l’institution et obtenir des conseils et orientations relatifs à leurs préoccupations.

Le rapport du Conseil supérieur de la communication est une présentation détaillée des activités menée par le CSC au cours de l’année 2012. C’est un document de 201 pages qui s’articule autour de cinq points. L’activité majeure aura été la gestion de la couverture médiatique des élections législatives et municipales couplées du 2 décembre 2012. En 2012, le CSC a poursuivi son accompagnement des médias à travers une série de formations et de panels, traités sous des thèmes divers et a appuyé le comité technique de la carte de presse et du laissez-passer qui a délivré à ce jour un total de 574 cartes. L’état des lieux de la liberté de la presse et de la pratique du journalisme dressé par le rapport fait ressortir une amélioration dans le traitement de l’information en termes de respect des règles éthiques et déontologiques. Cependant, on continue de noter des manquements aux dispositions légales et règlementaires au niveau de certains organes.

Le rapport public 2012 de la cour des comptes dresse le bilan des activités menées durant les dix années de son fonctionnement. Il s’articule autour de 3 parties. En effet, la première partie comporte l’état des recommandations que l’institution a formulées il y a dix ans. Dans la deuxième partie l’institution s’est livrée à un exercice d’auto-évaluation en exposant, dans le rapport les résultats obtenus avec les moyens humains et matériels mis à sa disposition tout en faisant ressortir la pertinence de ses missions. La troisième partie fait un rapport des activités des contrôles effectués au cours de l’année judiciaires 2012.

Le quatrième rapport celui de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat fait l’économie de toutes les activités menées au cours de l’année 2012 conformément au programme d’activités fixées. Ainsi l’institution a pu faire des contrôles de régularités, des contrôles d’audits basés sur les risques, la sensibilisation à la lutte contre la corruption et transmis un certain nombre de dossiers à la justice pour traitement.

 

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik