Flash Info
prev next

à La Une »

Maladie à Coronavirus: 21 nouveaux cas confirmés, 65 guérisons et 00 décès à la date du 19 janvier 2022

20 janvier 2022 – 20 h 25 min Pas de Commentaire | 58 views

 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Télécharger la version pdf ici : Communiqué_point_ Covid-19_Burkina_Faso_ du_19_janvier_2022
 
Le Service d’information du gouvernement
 
 
 

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Actualités, Reportage

Développement de l’élevage: Le Président du Faso inaugure une usine de fabrique d’aliments pour bétail à Koubri

Soumis par par 20 décembre 2013 – 17 h 38 minPas de commentaire | 3 690 views

Pf en visiteLe Président du Faso, Monsieur Blaise COMPAORE, a présidé le 20 décembre 2013 à Koubri, localité située au sud de Ouagadougou, la cérémonie de lancement officiel du Projet de développement de l’élevage laitier dans la zone péri urbain de Ouagadougou (PDEL/ZPO) et de l’usine de fabrique d’aliments pour bétail.

L’usine de fabrique d’aliments pour bétail et le Projet de développement de l’élevage laitier dans la zone péri urbain de Ouagadougou font partie d’un projet intégré initié depuis 2003 par la Coopérative de production de lait (COPROLAIT).

Ce projet intégré a reçu l’accompagnement du gouvernement burkinabè dans le cadre d’un partenariat public-privé, avec le soutien de partenaires financiers telle que la Banque islamique de développement (BID).

D’un coût de plus de quatre milliards de F CFA, l’usine de fabrique d’aliments pour bétail est équipée d’une technologie de pointe qui fait d’elle, l’une des premières dans la sous-région ouest africaine en matière de fabrication d’aliments pour bétail.

Pour le Président du Faso, «l’élevage occupe une place de choix dans l’économie du Burkina, en raison des revenus substantiels qu’il procure à la population et constitue un levier d’échange commercial très important avec d’autres pays».
Il s’agit, a indiqué Blaise COMPAORE, avec l’inauguration de ces infrastructures, «de lever les obstacles qui entravent le développement de notre élevage, notamment dans le domaine des aliments pour bétail et de faire sa promotion avec un appui conséquent aux autres sous secteurs telles que la production laitière, la production de viande, etc.».

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik