Réfection des cités universitaires : Le ministre des Enseignements secondaire et supérieur sur les chantiers

IMG_3125

Le Pr Moussa OUATTARA, a effectué, le jeudi 5 septembre 2013, une visite des différentes cités en réfection dans la ville de Ouagadougou. L’objectif de cette sortie était de faire le point sur l’état d’avancement des travaux.

C’est au total 500 millions qui ont été mobilisés par le gouvernement pour améliorer les conditions d’hébergements des étudiants. De la patte d’oie, à la cité chinoise en passant par les cités de Larlé, de Kossodo et la villa des handicapés,  le Pr Moussa Ouattara a échangé avec les responsables des entreprises en charge des travaux de réfection pour s’imprégner des réalités du terrain.

Depuis son ouverture, la cité de la patte d’oie avec une capacité de 523 lits n’avait jamais été réfectionné. La plomberie, les toilettes, les plafonds, les murs, les portes, les vitres et les cuisines doivent alors être repris. A ce niveau le ministre a donné des instructions aux entrepreneurs pour terminer les travaux dans les meilleurs délais. Il a par la suite exhorté les entreprises de mettre surtout l’accent sur les toilettes et les cuisines afin qu’elles soient véritablement propres.IMG_3180

Sur le site de la cité Chinoise avec une capacité de 300 lits, les travaux vont également bon train ;  l’entreprise en charge des travaux est à pied d’œuvre pour que les travaux finissent au plus tard le 20 septembre 2013, délai de rigueur.

A la cité de Larlé et à la villa des handicapés, le ministre était satisfait de la qualité des travaux et de leur état d’avancement. La cité de Larlé est exclusivement féminine et a une capacité d’accueil de 116 lits. La villa des handicapés accueille 22 résidants. Le délégué de la villa des handicapés, Jean Baptiste ZONGO, a salué l’initiative de réfection qui, selon lui, est une bonne chose car avant il y avait de nombreux problèmes de plomberie, d’étanchéités et d’hygiène. Avec les réfections en cours, M. Zongo reste convaincu que les cités seront désormais des cadres sains d’hébergement.

A Kossodo l’entreprise en charge des travaux rencontre des petits problèmes techniques notamment d’étanchéités et surtout de plomberie, qui font que les travaux n’avancent pas au rythme normal, mais elle essaie de se rattraper afin d’être dans le délai.

Dans l’ensemble, le niveau d’exécution des travaux est acceptable, selon le visiteur du jour. Parmi les chantiers visités, les travaux de réfections sont presque achevés dans la cité de Larlé et à la villa des handicapés. Les autres sont toujours en réfections et devraient pouvoir être livrés au plus tard le 20 septembre 2013 pour la rentrée 2013-2014.

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Premier point de presse du gouvernement :un rendez – vous désormais bimensuel

Sig-Burkina

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 15 mai 2019

Adams OUEDRAOGO

Quatre rapports annuels remis officiellement au Président du Faso.

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
La Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX) a effectué, du…