Traité d’amitié et de coopération ivoiro-burkinabè : Luc Adolphe Tiao est arrivé en terre ivoirienne

PM RCI

Le Premier ministre Burkinabè, son Excellence Monsieur Luc Adolphe Tiao est arrivé ce dimanche 28 juillet 2013 à Yamoussoukro, capitale politique et administrative  ivoirienne dans le cadre des travaux préparatoires du sommet des chefs d’Etats sur le Traité d’amitié et de coopération (TAC) ivoiro-burkinabè. Luc Adolphe Tiao,participera, le lundi 29 juillet, aux côtés de son homologue ivoirien au Conseil des ministres conjoint qui va examiner les accords du TAC.

En prélude à la Conférence au sommet sur  le Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso-Côte d’Ivoire, il s’ouvre demain lundi 29 juillet 2013, un conseil des ministres conjoint à Yamoussoukro, capitale politique et administrative ivoirienne. Le  Premier Ministre Burkinabè, son Excellence Monsieur Luc Adolphe Tiao qui va prendre part à cette rencontre aux côtés de son homologue ivoirien Daniel Kablan Duncan, est arrivé  ce jour dimanche 28 juillet 2013 en terre ivoirienne accompagné d’une forte délégation ministérielle. A  sa descente d’avion, le Premier ministre Burkinabè a salué l’accueil fraternel et exprimé sa fierté de voir se consolider ce traité, exemple unique en son genre sur le continent africain. En attendant, la Conférence au sommet qui va statuer sur les accords du traité, le Premier ministre ivoirien a laissé entendre que  ce Conseil des ministres conjoint permettra d’apporter des éléments fins prêts à la table des chefs d’Etats. « J’ai pu comprendre du côté des ministres en charge des Affaires étrangères que la moisson sera bonne. 19 accords pourraient être signés. Tous ces éléments seront revus par le Conseil des ministres conjoint avant leur validation au sommet de mardi », a précisé SEM Daniel Kablan Duncan. D’ores et déjà le Premier ministre ivoirien note des dossiers d’envergure qui vont certainement impacter les populations burkinabè et ivoirienne. Il s’agit de la construction de l’autoroute Abidjan-Ouagadougou, du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-Tanbao et du passage au numérique en 2015. Luc Adolphe Tiao, pour sa part, s’est dit confiant quant au bon dénouement des échanges : « Je suis certain qu’à l’issu des travaux, nous aurons fait un grand pas en avant dans le renforcement des relations des deux pays, particulièrement dans le domaine de la coopération ».

 

Service d’information du gouvernement.

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Communiqués de la CENI relatifs aux élections municipales du 22 mai 2016.

Sig-Burkina

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES N° 24 du 10 juillet 2013

Sig-Burkina

Sécurité alimentaire au Burkina Faso : le CNSA en réflexions pour mieux répondre aux défis du secteur.

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Le Conseil des ministres s’est tenu le jeudi 25 juillet 2013…