Flash Info
prev next

à La Une »

Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition

6 janvier 2020 – 16 h 16 min Commentaires fermés sur Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition | 2 303 views

Le personnel de la Primature a présenté ses vœux de nouvel an au Premier Ministre son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE ce lundi 06 janvier 2020 à Ouagadougou. Les collaborateurs du Chef du Gouvernement …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Actualités, UACO 2011

Les hommes de la plume et du micro face aux mutations internationales

Soumis par par 7 décembre 2011 – 15 h 45 minPas de commentaire | 1 948 views

Le comité national d’organisation de la 8e édition des Universités africaines de la communication (UACO), a animé un point de presse le 22 novembre 2011 afin de lancer officiellement les activités de la rencontre annuelle des professionnels de la communication. Supervisé par la présidente du comité d’orientation, Béatrice Damiba, l’échange avec les journalistes a permis de présenter dans les grandes lignes les UACO 2011 et d’inviter les communicateurs à faire leur la présente édition. Le point de presse a aussi connu la présence du ministre de la Communication, Alain Edouard Traoré, et de nombreuses personnalités du monde des médias burkinabè.

« Vous devez considérer que les UACO 2011 sont lancées à partir de maintenant », dixit Béatrice Damiba, présidente du CSC et présidente du comité d’orientation des universités africaines de la communication (UACO). C’est l’information qui est ressortie de l’échange entre les journalistes et les premiers responsables des UACO 2011, le 22 novembre dernier à Ouagadougou. Avant de procéder aux échanges qui ont abouti à cette déclaration, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré, a souhaité la bienvenue aux nombreux hommes de médias ainsi qu’aux sommités de la communication burkinabè. Le « micro » a ensuite été donné à la présidente du comité d’orientation, Béatrice Damiba, pour situer la 8e édition des UACO qui se tiendra du 7 au 10 décembre 2011 à l’hôtel Indépendance. Les réflexions se feront autour du thème : « Les nouveaux enjeux médiatiques en Afrique face aux mutations internationales : mondialisation, transition numérique, presse en ligne, éthique et déontologie. » Le choix d’un tel thème se justifie par le fait que le monde a connu de nombreuses mutations et le secteur de la communication n’est pas en reste. Les nouveaux moyens de communication ont pris d’assaut les habitudes de l’univers médiatique et leur influence est sans précédent. Face à un tel état de fait, il importe d’ouvrir le débat sur la question afin d’en permettre une meilleure appréhension par les professionnels de la communication. Pour le ministre de la Communication, Alain Edouard Traoré, la crise qu’il y a eue, impose d’ouvrir « notre pays au regard de la communauté internationale, au regard des hommes et femmes de médias africains et du monde entier ». Ces débats permettront de dire que « la crise est réglée en grande partie », a-t-il ajouté. Pour y parvenir, de nombreuses activités sont prévues dont des communications, des panels, des échanges avec des érudits de la communication, des visites de terrain, etc., selon le président du comité national d’organisation, Adama Barro, qui a donné les grandes lignes du programme. Les journalistes présents se sont intéressés au coût de l’activité, au nombre des invités, à la place des anglophones et des jeunes et surtout au numérique qui sera au centre des débats. Le parrain, Mathurin Bako, président de l’ARCEP, a fait remarquer qu’en 2015, il y a nécessité que tous basculent au numérique. Boureima Jérémie Sigué, Fondateur des éditions « Le Pays » et membre du comité d’orientation des UACO 2011, a souligné que « le Burkina est sur la bonne position pour aller vers le numérique et que tôt ou tard, cela sera une réalité ». Le ministre Alain Edouard Traoré a confié que le budget des UACO « tourne autour de 90 millions de F CFA » et qu’il est attendu environ 400 participants d’Afrique et du monde entier. Pour la zone UEMOA, il est attendu au moins 4 participants par pays. Sur le choix du patron de la 8e édition, à savoir le Premier ministre Luc Adolphe Tiao, le ministre de la Communication a martelé qu’il s’agit d’une onction et qui d’autre que la personne citée plus haut serait mieux placée pour donner son onction à une telle activité avec un tel thème ! La présidente du comité d’orientation a conclu les échanges en invitant « chacun à jouer sa musique pour que, in fine, il y ait de la symphonie ». Ceux qui le souhaitent peuvent obtenir des informations en s’adressant à l’adresse : uaco.bf@gmail.com.

Aimé NABALOUM

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik