Flash Info
prev next

à La Une »

Création des lycées scientifiques : un facteur de développement

8 décembre 2019 – 11 h 29 min Pas de Commentaire | 126 views

La création des lycées scientifiques permet de rehausser les effectifs très bas des élèves dans les filières scientifiques.
Pour cette rentrée scolaire 2019-2020, 8 lycées scientifiques sont fonctionnels.
A terme, 13 lycées scientifiques régionaux seront créés.

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes présente son deuxième rapport annuel d’activités

Soumis par par 19 août 2011 – 17 h 08 minPas de commentaire | 3 361 views

Le Premier ministre Luc Adolphe Tiao a reçu le 9 août 2011 des mains du président du Conseil de régulation de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), le rapport des activités de l’institution en 2010. La cérémonie de remise s’est déroulée dans la salle des audiences du Premier ministère, en présence des membres du Conseil de régulation de l’Autorité et de proches collaborateurs du Premier ministre.

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes présente son deuxième rapport annuel d’activitésLa présentation du rapport annuel d’activités de l’ARCEP au Premier ministre est une démarche conforme aux dispositions du décret n°2009-346/PRES/PM/MPTIC du 25 mai 2009.

Du contenu du rapport, l’on note qu’au cours de l’année 2010, l’Autorité a été présente sur plusieurs fronts dans le cadre de l’application de la politique sectorielle et la régulation du secteur des communications électroniques. Ses activités ont concerné le cadre juridique et règlementaire, la gestion des fréquences, des numérotations et des noms de domaines, l’identification des abonnés, le règlement des litiges entre opérateurs, les activités financières et comptables…. Les activités du Conseil de régulation, celles de la présidence du Conseil, du secrétariat général et des directions ainsi que les perspectives de l’institution ressortent également dans le présent rapport.

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes présente son deuxième rapport annuel d’activités

Au titre des activités du Conseil de régulation en 2010, l’on note la tenue de 18 sessions au cours desquelles les dossiers relatifs à l’évolution de la réglementation du secteur des communications électroniques et de celui des postes, la régulation et la gestion administrative et financière de l’Autorité et l’application de la réglementation ont été examinés.

Les activités de la présidence du Conseil ont consisté entre autres en la conduite de l’opération de renouvellement des licences des opérateurs de téléphonie mobile, l’organisation des rencontres avec les opérateurs de téléphonie mobile et leurs distributeurs ainsi que les forces de sécurité afin de trouver une solution à l’épineux problème d’identification des abonnés ; la préparation du dossier d’appel d’offres pour l’attribution d’une quatrième licence globale de communications électroniques ; l’établissement de conventions entre l’ARCE et les opérateurs dans le cadre du recouvrement des créances de l’institution…

Par rapport aux activités du Secrétariat général et des directions, l’on relève cinq points à savoir, les activités de régulation, les activités juridiques, les activités de gestion des fréquences et de la numérotation, les activités financières et comptables et enfin la participation aux réunions internationales. Relativement aux activités de régulations, il y a eu le suivi et le contrôle des obligations et engagements des opérateurs, l’instruction des demandes de licences individuelles et d’autorisations générales et la délivrance d’agréments et déclarations de services à valeur ajoutée.

Le suivi et le contrôle des obligations et engagements des opérateurs porte sur la couverture et le déploiement des réseaux ; le contrôle de la qualité de service ; l’interconnexion ; et le contrôle des relations contractuelles des opérateurs avec leurs clients. On retiendra en ce qui concerne par exemple la couverture et le déploiement des réseaux, qu’au 31 décembre 2010, le parc d’abonnés des réseaux fixe et mobile était de 5 851 813, soit une télé-densité globale de 37,20 téléphones pour 100 habitants. Quant au contrôle de la qualité de service des réseaux mobiles, quelques insuffisances ont été constatées dont le non respect de la qualité d’écoute dans 6 villes par CELTEL, 11 villes par TELMOB, et 8 villes par TELECEL. Pour le réseau fixe de l’ONATEL, des 10 (dix) indicateurs définis dans le cahier de charge, 7 ont été mesurés par l’ONATEL dont 6 sont conformes au seuil 2010. Les opérateurs ont été invités à combler les insuffisances observées sur les réseaux.

Au plan juridique, les activités ont porté notamment sur le règlement des litiges entre opérateurs d’une part, et entre opérateurs et fournisseurs de services d’autre part. Au chapitre de la gestion des fréquences et de la numérotation, il a été assigné en 2010, 107 fréquences HF, 10 fréquences VHF, 53 fréquences UHF, une bande UHF et 6 bandes de fréquences SHF. Au plan financier et comptable, les recettes enregistrées par l’Autorité en 2010, se chiffrent à 7 371 797 747 francs cfa. Le résultat net de l’exercice était à 4 732 238 485 francs ; le rapport signale néanmoins des difficultés de recouvrement de créance par l’Autorité avec les opérateurs de réseaux de communications électroniques.

En termes de perspectives, l’ARCEP prévoit la poursuite de l’opération d’identification des abonnés, la mise en œuvre de la certification électronique, l’adoption de la stratégie de cyber-sécurité et la participation à la mise en œuvre de la stratégie de la transition de la télévision analogique à la télévision numérique.

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik