Flash Info
prev next
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Reportage

Revendications de la CNSE : les propositions du gouvernement

Soumis par par 30 novembre 2018 – 20 h 13 minPas de commentaire | 2 759 views

 Le ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, accompagné de ceux en charge de la Culture et de la Communication ont animé ce vendredi 30 novembre 2018, une conférence de presse. Le principal sujet abordé à cette occasion était relatif à la plateforme revendicative de la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE).

Face aux hommes de médias, le ministre en charge de l’éducation nationale, Stanislas OUARO a dévoilé les propositions du gouvernement à la plateforme revendicative de la CNSE. Selon Stanislas OUARO, plusieurs points de cette plateforme ont été traités. Les emplois de son département connaîtront un relèvement à tous les niveaux. Au préscolaire et au primaire, dorénavant l’accès aux emplois d’éducateur du préscolaire et de professeur certifié des écoles pour le primaire se fera sur la base du Baccalauréat suivi d’une formation de 2 ans et seront classés directement dans la catégorie B1. Toujours à ce niveau, le gouvernement innove avec la création d’emplois d’éducateurs certifiés du préscolaire et de professeur certifié des écoles. Ces futurs nouveaux enseignants seront quant à eux classés en catégorie A3.

Les emplois d’instituteur adjoint certifié, de moniteur d’éducation de jeunes enfants et d’instituteur principal disparaîtront et des instituteurs principaux seront nommés comme inspecteurs de l’enseignement primaire tout en conservant leur classification catégorielle. L’emploi de  Conseiller pédagogique itinérant se mue en inspecteur de l’enseignement primaire. Ces derniers ne pourront désormais accéder à la catégorie A1 que par voie de concours professionnel.

L’accès des emplois de la catégorie A3 du préscolaire et du primaire à savoir, Educateur certifié du préscolaire et professeur certifié des écoles se fera par simple examen professionnel.

Au niveau du post-primaire et du secondaire, une période transitoire de 4 ans sera observée pour l’extinction de l’emploi de professeur des lycées et collèges recrutés avec la licence.

Dans les jours à venir, des emplois d’administrateurs des collèges, d’administrateur des lycées et collèges, d’administrateur principal des lycées et collèges, de technicien supérieur de laboratoire des lycées et collèges verront le jour.

Le ministère de l’Education nationale et l’alphabétisation a aussi décidé du maintien des emplois d’éducation et d’orientation scolaire et professionnelle et des emplois désagrégés des 2 volets attaché et conseiller en administration et intendance.

Le gouvernement consent à accorder une bonification d’échelon pour compter de janvier 2020 à tous les personnels du MENA exerçant les emplois spécifiques atteints par la limite d’âge et qui ne peuvent plus postuler aux examens et concours professionnels.

 

Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik