Flash Info
prev next

à La Une »

Session extraordinaire : un plan d’activités pour fixer, orienter et guider les actions du HCDS sur le terrain politique, économique et social

20 février 2019 – 7 h 36 min Pas de Commentaire | 47 views

Le Haut le conseil du dialogue social (HCDS) a organisé sa première Session extraordinaire de l’année 2019, dans la matinée du mardi 19 février 2019 à Ouagadougou. Convoquée par le Président Domba Jean Marc PALM, …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Les communiqués gouvernementaux, Reportage

Session extraordinaire du PNDES : Revue à mi-parcours 2017

Soumis par par 13 octobre 2017 – 17 h 09 minPas de commentaire | 931 views

La session extraordinaire de la revue annuelle du Plan national de développement économique et social (PNDES)  s’est tenue à Ouagadougou le vendredi 13 octobre 2017. Au cours de cette session les participants ont examiné et validé le bilan 2017 à mi-parcours du PNDES. Le taux d’exécution physique de 27 projets est de 46,5% pour un taux d’exécution financière de 63,1%.

La présente session a permis d’apprécier l’état de l’avancement à mi-parcours des actions du PNDES, programmées en 2017 et de  prendre les décisions nécessaires.

« L’exécution du PNDES au cours de la période sous revue, s’est faite dans un contexte marqué par un front social très agité, occasionné par les revendications enregistrées dans l’administration publique et dans certaines branches d’activités privées » a expliqué le Premier ministre Paul Kaba Thiéba. En plus de ce contexte difficile, d’autres contraintes ont contrarié la performance dans l’exécution des actions programmées, notamment la persistance des activités terroristes aux frontières nord du pays avec le Mali et dans la région de la Boucle du Mouhoun.

Les attentes des populations sont grandes. « Il nous faut donc nous interroger avec clairvoyance et discernement sur les opportunités à saisir pour accélérer la mise en œuvre du PNDES » a dit le Premier. Il a par ailleurs   exhorté tous les acteurs de la mise en œuvre du PNDES, à retrousser les manches, à redoubler d’effort pour qu’au soir du bilan, les juges de leurs actions que sont les populations des villes et des campagnes du Burkina Faso, leur  attribuent une bonne note.

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik