Flash Info
prev next

à La Une »

 Pont de franchissement de Djikofè : Le calvaire relève désormais du passé.

20 mai 2019 – 13 h 31 min Pas de Commentaire | 113 views

Le quartier périphérique Djikofè, dans l’arrondissement 11 de Ouagadougou a désormais son pont de franchissement. Le constat a été fait le jeudi 16 mai 2019 par notre équipe de reportage. C’est une population comblée qui …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Les communiqués gouvernementaux

Biosécurité : Atelier régional à Dori

Soumis par par 18 septembre 2017 – 18 h 44 minPas de commentaire | 806 views

Il se tient depuis ce matin, 18 septembre 2017 à Dori, un atelier régional sur les biotechnologies. Organsée conjointement par l’Agence nationale de Biosécurité (ANB) et le Forum Ouvert sur les Biotechnologies Agricoles au Burkina Faso (OFAB-Burkina), cette rencontre vise à recueillir les amendements des acteurs de la société civile sur l’avant-projet de texte règlementaire prenant en compte les préoccupations de la population sur l’information et la participation du public à la prise de décision en matière d’Organismes Génétiquement Modifiés.

La rencontre de Dori s’inscrit dans le cadre d’une tournée entreprise à cet effet depuis le 31 août 2017 dans les principales villes du Burkina Faso. Un cachet particulier pour la ville de Dori, c’est le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation lui-même, le Pr Alkassoum MAIGA, qui préside la rencontre. Les travaux sont modérés par le Secrétaire général de la Région du Sahel, M. Vincent SAWADOGO, représentant le Gouverneur, sous la coordination du Pr Chantal Y. ZOUNGRANA/KABORE, Directrice générale de l’ANB.

Prennent part à cet atelier, les autorités politiques, administratives, militaires, paramilitaires, coutumières et religieuses, les organisations de la société civile, les associations, projets, et ONG, les enseignants, les chercheurs, les producteurs, les transformateurs, les opérateurs économiques, les communicateurs, les consommateurs, etc. Cette approche participative répond au souci du Gouvernement de mettre les citoyens au cœur de toutes les actions de développement.

A la fin des échanges, les participants procéderont à l’amendement du projet de décret sur la participation du public à la prise de décision qui leur a été préalablement soumis, en vue de sa finalisation et sa validation au cours d’un atelier national.

La contribution de la recherche scientifique et de l’innovation au développement socioéconomique du Burkina Faso par l’utilisation judicieuse des biotechnologies modernes contribue à la réalisation de l’axe 2 du Plan National du Développement Economique et Social (PNDES). Il s’agit précisément, à travers une bonne réglementation sur ces biotechnologies, de faire en sorte d’en tirer le plus de profits et réduire au maximum les risques potentiels afférents à leur utilisation.

 

DCPM / MESRSI

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik