Flash Info
prev next

à La Une »

Transformation des chaînes de valeurs agricoles: Le ministre Salifou OUEDRAOGO présente les conditions de faisabilité à Rome

24 juin 2019 – 8 h 46 min Pas de Commentaire | 160 views

Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles, Salifou OUEDRAOGO, conduit la délégation burkinabè à la 41e session de la conférence de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), du 22 au 29 …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Les communiqués gouvernementaux

Opérationnalisation du PNDES : La Banque Islamique de Développement tiendra sa promesse de financement de mille milliards de FCFA.

Soumis par par 25 avril 2017 – 21 h 49 minPas de commentaire | 1 194 views

kaba corrLe Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, en visite de travail en Arabie Saoudite, a été reçu le lundi 24 avril 2017 au siège de la Banque Islamique de Développement (BID). Le chef du gouvernement et la délégation qui l’accompagne, ont échangé avec le président et  des experts de la BID. Les échanges ont porté entre autres, sur le processus d’opérationnalisation des promesses de financement  faites par ladite banque lors de la Conférence des partenaires sur le financement du  Plan national de développement économique et social (PNDES),tenue à Paris en décembre 2016 et l’implantation d’une banque  BID au Burkina Faso.

 

Le siège de la BID s’est paré des couleurs  nationales burkinabè   avec un dispositif spécial pour accueillir l’hôte du jour, le Premier Ministre, Paul Kaba THIEBA, le lundi 24 avril 2017.  Il est exactement  13h, heure locale soit, 10H GMT lorsque   le chef du gouvernement burkinabè est arrivé dans les locaux de la BID. Accueilli par le Président de cette institution Bandar Al Hajjar,  son séjour a commencé par une photo des deux personnalités. Après une brève audience entre  les deux personnalités, les deux parties ont entamé des échanges de près d’une heure. Des échanges qui ont permis de passer en revue les différents investissements de la BID en cours au Burkina Faso et ceux à venir.

De prime abord,le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA a traduit la reconnaissance du Burkina Faso aux responsables de la BID pour leur appui constant et la qualité des relations entre son pays et la banque. «La BID intervient activement dans tous les secteurs de la vie économique et sociale au Burkina Faso : infrastructures, santé, eau… Votre participation à la conférence et le volume des engagements que vous avez pris à Paris,a contribuéà faire de cette conférence le succès que tout le monde reconnaît », a fait remarquer le Chef du gouvernement.  En effet, la BID s’est engagée à financer le PNDES à hauteur de 1,915 milliards de Dollars USA soit 1149 milliards de FCFA.

« Ces efforts contribueront à soutenir la mise en œuvre opérationnelle des projets structurants du PNDES », a  expliqué le Premier Ministre.

Le président de la BID, tout en se réjouissant de l’excellence des relations entre son institution et le Burkina Faso, a souhaité une accélération des décaissements des fonds que son institution met à la disposition du  « Pays des Hommes intègres » pour les projets en cours. Il s’agit notamment du projet de construction de l’aéroport de Donsin, de la phase 2 de la construction de la cité universitaire de Bobo-Dioulasso, de la construction de la route Kantchari – Diapaga – frontière du Bénin, de la route Guiba –Garango et Dédougou –Tougan.

Sur ce point,  Paul Kaba Thiéba a rassuré qu’il donnera des instructions dès son retour à Ouagadougou afin d’accélérer le processus de décaissement. Il a aussi indiqué qu’il prendra l’initiative avec les représentants de la BID au Burkina Faso pour faire le point périodique de l’évolution des projets en cours.

Le président de la BID,Bandar Al Hajjara, a annoncé par ailleurs que son institution compte réaliser un projet WAQF à Ouagadougou. Ce projet consiste en la construction de grands bâtiments qui serviront de centre commercial et de bureaux administratifs et dont les revenus  serviront à financer d’autres projets sociaux.

Afin de renforcer la collaboration entre sa structure et le Burkina Faso,  il afait part au Chef du gouvernement de l’ouverture prochaine d’une Banque islamique de développement au Burkina Faso. Une information saluée par le  Chef de l’exécutif qui a estimé  que l’ouverture de cette banque va permettre de diversifier les possibilités de financement au Burkina Faso et d’apporter de la souplesse dans l’accès aux financements pour les entrepreneurs.

Avant cette rencontre, trois ministres du Burkina Faso notamment les ministres en charge de la santé, Nicolas Méda, des infrastructures, Eric Bougouma et   de la Femme, Laure Zongo/ Hien, ont eu une réunion avec une équipe technique de la  BID en vue d’échanger sur de nouveaux projets à soumettre à la banque dans le cadre de l’exécution du PNDES. Il s’agit ,entre autres,de projet de construction de centres hospitaliers régionaux dans les chefs-lieux de régions qui n’en disposent pas, de la construction d’unités spécialisées en l’occurrence de centres de cardiologie, de cancérologie et de néphrologie, de la construction d’infrastructures routières afin de désenclaver le pays. A cela s’ajoute la construction de centre de formation équipé pour les femmes et les jeunes filles où elles pourront apprendre des métiers en vue de leur autonomisation. Ce centre servira également de cadre de sensibilisation sur les mutilations génitales féminines et le mariage précoce.

La suite de l’agenda de la visite du Premier ministre et  sa délégation  prévoit une séance de travail avec le Président de la Chambre de Commerce et d’industrie de Djeddah et des hommes d’affaires saoudiens. Il est également prévu une visite au siège de l’Organisation de la conférence Islamique (OCI) et une rencontre avec la dispora burkinabè à Djeddah.

DCI/ PM

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik