Flash Info
prev next

à La Une »

« Ne laisser personne de côté », un engagement du Gouvernement : Message du Ministre de l’Eau et de l’Assainissement, à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau 2019

22 mars 2019 – 7 h 39 min Pas de Commentaire | 43 views

Le Burkina Faso, à l’instar de la communauté internationale, commémore le 22 mars de chaque année, la Journée Mondiale de l’Eau (JME), instituée par ONU-Eau, au regard de l’importance pluridimensionnelle de l’eau.
En effet, cette journée …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Les communiqués gouvernementaux

Normalisation des années académiques : La communauté universitaire invitée à une grande rencontre

Soumis par par 21 avril 2017 – 18 h 59 minPas de commentaire | 1 016 views

uo

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, le Pr Alkassoum MAIGA a rencontré ce  vendredi 21 avril 2017à Ouagadougou, la communauté universitaire dans le cadre d’une tournée dans les villes universitaire du Burkina Faso.

Au cours de cette tournée débutée le 16 mars dernier, il a rencontré tour à tour les acteurs de la communauté universitaire, notamment les associations à caractère syndical ou non, les associations d’étudiants, les délégués de classes, les enseignants affiliés ou non à des syndicats, le personnel administratif, technique, ouvrier et de soutien, les administrations des universités, les services du Centre national des œuvres universitaires (CENOU) et du Fonds national pour l’éducation et la recherche (FONER).

A cette occasion, il a invité la communauté universitaire à procéder à un diagnostic sans complaisance du fonctionnement des universités, et ce  en vue d’une rencontre générale prévue au cours du mois de mai 2017.

Déjà en février, des concertations entre acteurs universitaires autour de cette question avaient été initiées dans les institutions d’enseignement supérieur publiques.

Mais l’idée d’une rencontre générale est surtout née du constat que le dernier diagnostic fait sur la situation des retards et chevauchements des années académiques n’a pas été suffisamment inclusif et participatif.

Les universités publiques du Burkina Faso connaissent, depuis quelques années, des problèmes de retards accrus conduisant parfois à des chevauchements d’années académiques. Le gouvernement s’est résolument engagé à corriger ce dysfonctionnement préjudiciable à la communauté universitaire toute entière.

DCPM/ Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik