Flash Info
prev next

à La Une »

Attaque de Koutougou : « le Burkina Faso ne cédera pas une partie du territoire, dussions-nous, tous, y laisser notre vie ».

20 août 2019 – 15 h 55 min Pas de Commentaire | 155 views

Message du président du Faso.

(Ouagadougou, 20 août 2019).  « Le 19 août est une tâche noire dans la vie de notre armée nationale. Car, c’est la première fois que nous avons eu le plus important …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Actualités, Les communiqués gouvernementaux

Lutte contre la méningite :Le ministère de la Communication impliqué dans la riposte

Soumis par par 20 février 2017 – 16 h 58 minPas de commentaire | 1 177 views

Photo MCOM miningiteLe ministère de la communication et des relations avec le parlement a participé à la rencontre sur le plan de riposte contre la méningite, organisée par le ministère de la santé le vendredi 17 février 2017 à Ouagadougou. La réunion avait pour objectif de sensibiliser tous les acteurs de la lutte contre la méningite en vue de faire face à une éventuelle épidémie de méningite en 2017 au Burkina Faso.

Selon le ministère de la santé les médias seront mis à contribution dans lutte contre la méningite. Un plan de communication est en train d’être mis en place à cet effet. Le Dr BICABA, directeur de la lutte contre la maladie a indiqué que le risque survenu d’une épidémie de méningite existe si l’on considère les facteurs tels que la situation géographique du Burkina et l’augmentation de germes épidemiogènes rares. Selon lui, la stratégie que le ministère de la santé va mettre en place, vise à réduire la morbidité et la mortalité dues à la méningite au Burkina Faso en 2017.

Cette stratégie consiste à une surveillance épidémiologique, un renforcement des capacités de diagnostic biologique au niveau des laboratoires, une prise en charge précoce et correcte des cas, la vaccination réactive en cas de nécessité et la communication/sensibilisation.

Avant la mise en œuvre de ce plan, le ministère de la santé a déjà pré-positionné des médicaments et consommables médicaux depuis le début du mois de février 2017 (dotation faite aux DRS, CHU, et CHR) et mené des campagnes de d’information et de sensibilisation à l’endroit des populations.

Concernant la flambée de dengue, le ministère de la santé entend mettre en place un système de surveillance approprié. D’ores et déjà, des actions ont été entreprises par le ministère de la santé parmi lesquelles : la dotation des structures sanitaires (CMA, CHR et CHU) en Test de Diagnostic Rapide (TDR) dengue, la diffusion de messages de sensibilisation à l’endroit de la population, le renforcement des capacités du laboratoire du centre Muraz à faire le diagnostic de la dengue, la pulvérisation des domiciles des cas confirmés de Ouagadougou et de leur voisinage et la pulvérisation spatiale à Ouagadougou.

 

DCPM/MCRP

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik