Flash Info
prev next

à La Une »

Fespaco 2019: Le programme officiel de projection des films

20 février 2019 – 17 h 31 min Pas de Commentaire | 127 views

Télécharger le programme en cliquant sur ce lien: PROGRAMME-DE-PROJECTION-2019-VF-net

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Actualités, Les communiqués gouvernementaux

OCDE : Le Burkina Faso adhère à la Convention multilatérale sur la coopération fiscale

Soumis par par 28 août 2016 – 9 h 17 minPas de commentaire | 1 332 views

Signature de la convention OCDELe Burkina Faso est, depuis le jeudi 25 août 2016, membre de la Convention multilatérale sur la coopération fiscale, mécanisme de transparence mis en place par l’Organisation pour la Coopération et le Développement économiques (OCDE).

Lors d’une cérémonie qui s’est tenue au siège de l’OCDE à Paris, le gouvernement du Burkina Faso, représenté par Mamadou Sangaré, Ministre conseiller Chargé d’affaires auprès de l’Ambassade du Burkina Faso en France a signé le document, en présence de Madame Mari Kiviniemi Secrétaire générale adjointe de l’OCDE.

En plus du Burkina Faso, la Malaisie, Saint Kitts et Nevis, Saint Vincent et les Grenadines et Samoa ont également signé ce jour, ladite Convention, portant à 103 le nombre des juridictions participantes.
La Convention entrera en vigueur dans chacune de ces juridictions              le 1er décembre 2016.
Grace Perez-Navarro, Directrice adjointe du Centre de politique et d’administration fiscale (CTPA) de l’OCDE, a félicité les nouveaux pays adhérents. « Avec plus de 100 pays et juridictions participant maintenant à cet accord multilatéral d’échange de renseignements fiscaux, les efforts nationaux visant à combattre la fraude et l’évasion fiscales internationales ont été fortement renforcés ». Elle a exhorté les pays qui ne l’ont pas encore fait à signer la Convention et à déposer leur instrument de ratification afin de pouvoir bénéficier des différentes formes de coopération fiscale internationale prévues par la Convention.
Elaborée conjointement par l’OCDE et le Conseil de l’Europe en 1988 et modifiée en 2010, la Convention est aujourd’hui l’instrument majeur dans le monde pour renforcer la transparence et combattre la fraude et l’évasion fiscales internationales.

 

Service presse / Ambassade du Burkina Faso à Paris

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik