Flash Info
prev next

à La Une »

Fespaco 2019: Le programme officiel de projection des films

20 février 2019 – 17 h 31 min Pas de Commentaire | 127 views

Télécharger le programme en cliquant sur ce lien: PROGRAMME-DE-PROJECTION-2019-VF-net

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Reportage

Point de presse du Gouvernement : l’interpellation de suspects liés aux attaques terroristes entre autres sujets au menu des échanges

Soumis par par 30 juin 2016 – 19 h 29 minPas de commentaire | 1 527 views

simonLe traditionnel point de presse du gouvernement s’est tenu ce jeudi 30 juin 2016 à Ouagadougou. Pour cette rencontre avec les hommes de médias, trois ministres étaient invités, à savoir le Ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la Sécurité intérieure, Simon COMPAORE, celui de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Batio Nestor BASSIERE et de celui de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Remis Fulgance DANDJINOU.

Prenant la parole en premier, le Porte-parole du gouvernement a centré son intervention sur le Cadre de concertation entre l’Administration du tourisme et les professionnels du secteur privé qui se tient ce 30 juin 2016 à Kaya. Pour Remis Fulgance DANDJINOU, le programme présidentiel met l’accent sur l’amélioration de la qualité de la compétitivité de l’offre touristique du Burkina Faso, ainsi que la promotion de l’image de notre pays comme destination privilégiée des touristes et investisseurs touristiques. Il a indiqué que la situation sécuritaire que notre pays a connue ces dernières années, a entrainé entre autres, la baisse des arrivées de touristes de 3,9 % et 3,5 % respectivement en 2014 et 2015, la fermeture de deux établissements touristiques et des pertes directes de plus d’un milliard de francs CFA suite à l’attaque terroriste du 15 janvier 2016.

Le Ministre a précisé que dans l’immédiat, l’une des priorités des nouvelles autorités communales sera d’œuvrer à l’amélioration et à la revalorisation des sites touristiques, à encourager les burkinabè à utiliser ces espaces et à être les premiers consommateurs au niveau du Burkina Faso.

Le Ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la Sécurité Intérieure, Simon COMPAORE, a pour sa part fait le bilan des interpellations de suspects de l’attaque meurtrière du 15 janvier 2016. Selon Simon COMPAORE, depuis cette attaque qui a  occasionné la mort d’une trentaine de personnes et la neutralisation de trois assaillants, des actions de recherche, d’investigation et de suivi ont été engagées et menées simultanément par les services de renseignements, la police judiciaire et les unités d’intervention en collaboration avec les citoyens et avec la coopération, de services étrangers voisins et amis. A ce jour selon le Ministre, le bilan fait état de 49 interpellations de personnes de plusieurs nationalités dont 3 femmes. Après investigation, précise-t-il, 39 personnes ont été relaxées et 10 personnes ont été retenues dont 3 présentent un intérêt particulier pour les enquêtes de Cappucino, de Grand Bassam, de même que pour les attaques de Oursi en aout 2015.

Pour le Ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la Sécurité Intérieure, 6 individus en lien avec l’attaque de Ouagadougou dont les noms sont connus des services de sécurité sont à ce jour activement recherchés. Il a ajouté qu’indépendamment de ces interpellations, deux (2) jeunes de nationalité burkinabè, fortement endoctrinés, radicalisés et membres d’un groupe terroriste, ont été arrêtés par les forces de sécurité et déferrés depuis fin 2015.

Le Ministre en charge de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Batio Nestor BASSIERE, s’est lui, exprimé sur la reforestation, l’interdiction et/ou le rachat des sachets plastiques et sur le projet Economie verte. Il a notifié à cet effet, que la campagne de reforestation qui se déroule chaque année demeure un des moyens pour restaurer les écosystèmes afin de lutter contre la déforestation et les effets néfastes des changements climatiques. « L’objectif de la campagne de reforestation 2016 est de produire et mettre en terre plus de 8 millions de plants en vue de permettre la création et/ou la restauration de nos écosystèmes forestiers au niveau des différentes régions afin d’accroître nos superficies forestières » a signifié Batio Nestor BASSIERE. Il s’agira pour lui de mettre l’accent sur la restauration des forêts ainsi que la création de nouvelles forêts pour accroître le taux de couverture végétale du pays.

Il a souligné qu’après sensibilisation de la population, la loi portant interdiction de production, de l’importation, de la commercialisation et de la distribution des emballages et sachets plastiques non biodégradables, connaitra sa phase d’application en 2016. Concernant le rachat des sachets plastiques, Batio Nestor BASSIERE a assuré qu’il est prévu pour cette année 2016, 300 millions à cet effet.

Le Ministre Batio Nestor BASSIERE a terminé son propos en évoquant l’organisation d’une académie sur l’Economie verte qui va regrouper l’ensemble des acteurs avec l’appui du PNUD afin de doter notre pays d’un référentiel sur l’Economie verte.

Le Service d’information du Gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik