à La Une »

Compte rendu du Conseil des ministres de ce jeudi 23 mars 2017

23 mars 2017 – 19 h 51 min Pas de Commentaire | 817 views

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,
le jeudi 23 mars 2017,
en séance ordinaire, de  10 H 00 mn à 14 H 30 mn,
sous la présidence de
 Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE,
Président du Faso, …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Chronique du Gouvernement

Campagne agricole 2016-2017 : Plus de 4 700 000 tonnes de céréales attendues

Soumis par par 10 mai 2016 – 16 h 25 minPas de commentaire | 1 132 views

cerealebonConformément à la vision du Chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE de faire de l’agriculture un secteur de production de richesses, le gouvernement à travers le ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques,affiche sa volonté d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations, et de créer les bases pour une croissance forte, inclusive et génératrice d’emploisau profit de la jeunesse.

A cet effet, une cérémonie de lancement de la campagne agricole 2016-2017 placée sous le thème : « Agriculture au Burkina Faso : opportunités d’emplois pour les jeunes et les femmes »,  aura lieu le samedi 14 mai 2016 dans les bas-fonds aménagés de Koulgho, dans la commune de  Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord.

Ladite cérémonie connaitra la présence effective de SEM le Premier Ministre Paul Kaba THIEBA, signe de l’engagement du gouvernement à ne ménager aucun effort, pour un accroissement conséquent des différentes productions agricolesau cours de cette campagne agricole.

Les prévisions de productions céréalières s’élèvent à 4 704 360 tonnes, soit une hausse de 12% par rapport à la campagne précédente et un accroissement de 6,4% par rapport à la moyenne des cinq dernières campagnes.

La production des cultures de rente devrait passer à 1 586 070 tonnes, dont 913 264 tonnes de coton, correspondant à une augmentation de 14,11% par rapport à la campagne agricole 2015/2016.  Les récoltes des autres cultures vivrières sont estimées à  911 235 tonnes, soit une hausse de 31,31% par rapport à la campagne antérieure.

Ces seuils de production, s’ils sont atteints, vont favoriser :

  • la  réduction de la proportion des ménages agricoles non autonomes,   de 43% en 2015 à 40% en 2016 ;
  • une hausse du PIB global de 6,5% grâce aux effets directs et indirects sur les autres secteurs notamment ceux secondaire et tertiaire;
  • et une baisse attendue de la pauvreté en milieu rural de 4%.

Pour atteindre ces résultats, le Gouvernement, par l’entremise du Ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques, a entrepris l’aménagement de 4 550 hectares de nouveaux bas-fonds et 2 984 hectares de nouveaux périmètres, ainsi que  la réhabilitation de 760 hectares de bas-fonds et de 69 hectares de périmètres irrigués.

Le Gouvernement a également décidé de mettre à la disposition des producteurs, des intrants et équipements agricoles. Ceux-ci vont bénéficier de 4 000  tonnes de semences améliorées. Il est également prévu au  profit  des producteurs,16 000 tonnes d’engrais NPK et d’urée. La fourniture aux producteurs de 11 000 charrues, charrettes, semoirs et 6 000  animaux de trait, vient compléter l’effort gouvernemental.

Par ailleurs, le Ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques va renforcer son dispositif d’encadrement pour un appui-conseil agricole ciblé et rapproché des producteurs.A ces mesures s’ajoutent  un appui au développement de l’économie agricole, l’amélioration de l’organisation et de la gouvernance des organisations et chambres consulaires des acteurs du monde rural, la dynamisation de la formation professionnelle agricole et le renforcement de la sécurisation foncière.

En plus de porter les ambitions du Gouvernement en matière de lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, la campagne agricole 2016-2017, à travers son thème, marque une volonté de  rupture dans le regard de notre  société sur les activités agricoles, considérées jadis comme le dernier recours des hommes et des femmes ayant tout essayé, en vain, dans la vie.

Aujourd’hui, le Gouvernement engage la jeunesse burkinabè à voir en l’agriculture un secteur porteur d’emplois et une réponse à la lutte contre le chômage.  En prélude à la cérémonie de lancement de la campagne agricole le samedi 14 mai 2016 à Koulgho, le Ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydraulique consacre son premier Conseil d’Administration du Secteur Ministériel (CASEM) de l’année prévu du 12 au 13 mai 2016 à Kaya,  à réfléchir aux opportunités qu’offre l’agriculture dans la résolution durable du chômage.

Il y a à peine deux semaines, précisément  les 28 et 30 avril  2016, les acteurs du développement rural se sont réunis à Tenkodogo pour  célébrer la Journée Nationale du Paysan autour du  thème : « Agriculture et lutte contre le chômage : développer et soutenir l’entreprenariat agro-sylvo-pastoral, halieutique et faunique pour l’insertion socio-professionnelle des jeunes ».

Comme par pédagogie, le Gouvernement qui est convaincu que la terre ne ment pas, saisit l’opportunité pour inviter la jeunesse à embrasser les métiers de la terre. Reste à espérer une réaction favorable de sa part !

Le Ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques

Print Friendly

Plus d'articles:

izmir web tasarim