Flash Info
prev next

à La Une »

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 19 juin 2019

19 juin 2019 – 18 h 12 min Pas de Commentaire | 1 332 views

 
 
 
 
 
Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 19 juin 2019, en séance ordinaire, de 09 H 30 mn à 14 H 20 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Echo de la presse Inter, Les communiqués gouvernementaux

Nouvelle Assemblée nationale : Salifou Diallo élu président du parlement

Soumis par par 31 décembre 2015 – 15 h 15 minPas de commentaire | 1 329 views

Nouvelle Assemblée nationale

Salifou Diallo élu président du parlement

Les députés nouvellement élus ont effectué leur rentrée parlementaire, le mercredi 30 décembre 2015 à Ouagadougou. Ils ont procédé à la validation de leur mandat et à l’élection du président de l’Assemblée nationale.

A l’issue des votes, le député Salifou Diallo du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a été élu président de l’Assemblée nationale avec 78 voix contre 43 voix pour le second candidat, le député Adama Sosso de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) et 4 bulletins nuls.

Après son élection, le président Salifou Diallo a prononcé une allocution dans laquelle il a invité les parlementaires à avoir constamment à l’esprit « la défense des intérêts supérieurs de notre pays, de notre peuple, de sa jeunesse, des femmes, des ruraux, des intellectuels ».

Par la séparation des pouvoirs, a dit Salifou Diallo, l’Assemblée nationale a pour mission de voter les lois, de lever l’impôt et surtout de contrôler l’action gouvernementale. « Nous devons mener ce travail en nous collant le plus près possible des aspirations populaires. Si notre auguste assemblée venait à se démarquer des intérêts populaires, nous connaîtrons un sort plus triste que nos devanciers », a-t-il prévenu.

Le président Diallo a ajouté que les députés devront être intransigeants contre les « contrevaleurs » que sont la corruption, le népotisme, la patrimonialisation du pouvoir d’Etat… « Nous devons faire en sorte qu’au terme de notre mandat, le peuple reconnaisse en nous, des fils dignes. Nous ne devons pas sortir d’ici en des bourgeois repus et apaisés », a-t-il souligné.

Salifou Diallo a enfin invité tous les partis politiques représentés à l’hémicycle à transcender leurs divergences idéologiques pour défendre et voter des lois en faveur du peuple burkinabè.

Avec la validation des mandats des députés de la 7è législature, le Burkina Faso renoue définitivement avec les traditions démocratiques dans le cadre du Burkina nouveau.

                        Le Service d’information du Gouvernement


Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik