Flash Info
prev next

à La Une »

Marche meeting du 16 septembre 2019 : réaction du Gouvernement.

16 septembre 2019 – 18 h 56 min Pas de Commentaire | 63 views

Suivez la vidéo relative à la réaction du Gouvernement sur la marche meeting organisée par certains syndicats et OSC ce lundi 16 septembre 2019/

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Les communiqués gouvernementaux

Fermeture des établissements de soins non à jour

Soumis par par 27 mai 2015 – 16 h 39 minPas de commentaire | 1 600 views

Au  Burkina Faso, on dénombre  actuellement plus de trois cents (300) établissements sanitaires privés de soins. L’ouverture de ces établissements sanitaires privés de soins est soumise à une procédure selon l’arrêté N° 2010-358/MS/CAB du 27 octobre 2010 du ministère de la santé. Selon les dispositions de cet arrêté, seules les personnes détentrices d’une autorisation de création peuvent être autorisées à ouvrir un établissement sanitaire privé de soins. L’établissement sanitaire privé de soins doit être exclusivement réservé à l’exercice de la profession. Malgré ces dispositions,  certains établissements sanitaires privés de soins fonctionnent de façon irrégulière.

Le ministère de la santé invite ces établissements  à se mettre à jour au plus tard le 8 juin 2015.  A l’issue de cette période, le ministère de la santé procédera à la  fermeture des établissements de soins qui n’ont pas d’existence légale basée sur un arrêté d’autorisation d’ouverture et d’exploitation sur l’ensemble du territoire national.

Pour les établissements sanitaires privés de soins présentant d’autres formes d’irrégularités relevées lors des missions d’inspection ou de contrôle, ils ont un délai de trois (3) mois pour se mettre aux normes.

Le ministère  de la santé invite la population à plus de  vigilance dans le choix des établissements pour ses soins et à dénoncer aux autorités sanitaires toutes les structures irrégulières dont elle aurait connaissance.

 

Le ministère de la Santé

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik