Flash Info
prev next

à La Une »

Forum national des jeunes 2019 : Roch Marc Christian Kaboré échange directement avec les jeunes.

20 septembre 2019 – 21 h 53 min Pas de Commentaire | 79 views

La ville de Bobo-Dioulasso abrite depuis le 18 septembre 2019, le forum
national des jeunes. L’apothéose de ce forum comme à l’accoutumée c’est l’occasion qui est offerte aux jeunes
d’échanger directement avec le Président du Faso.
Pour l’édition de …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Reportage

Visite du Président du Faso dans le Centre-Ouest : Blaise Compaoré rencontre les populations de la province du Sanguié

Soumis par par 10 mai 2014 – 17 h 03 minPas de commentaire | 2 944 views

sangnLe Président du Faso a tenu, le samedi 10 mai 2014 à Réo, un meeting avec les populations de la Province du Sanguié. Les ressortissants de cette province ont, à l’occasion, réaffirmé leur engagement à œuvrer à ses côtés pour la paix et le développement du Burkina.

Ce sont des populations venues de toutes les communes du Sanguié qui ont accueilli le Président du Faso à Réo le samedi 10 mai 2014, pour un meeting animé par le Chef de l’Etat. Tour à tour, le Maire de la Commune de Réo, Anicet Bazié, les anciens de la province, les femmes, les jeunes et les députés de la Région ont loué les efforts de Blaise Compaoré pour la paix au Burkina Faso et à l’étranger. Le Maire de Réo a cité des grandes réalisations dans sa ville telles, l’adduction d’eau potable, la normalisation du centre médical de Réo, le bitumage de l’axe Koudougou-Réo-dydir. Les anciens, eux, ont affirmé être entièrement satisfaits des actions du Président du Faso qui ont énormément amélioré les conditions de vie au Burkina Faso. Ils ont appelé Blaise Compaoré à aller au-delà de 2015. Au nom des femmes, Rosalie Bassolet a remercié les efforts du Président pour l’autonomisation des femmes du Burkina Faso. Elle a réaffirmé le soutien indéfectible des femmes du Sanguié à accompagner le Chef de l’Etat. Les jeunes et les députés de la Région ont aussi déclaré être prêts aux côtés de Blaise Compaoré pour les combats futurs. Les populations du Sanguié ont remercié le Président du Faso pour l’exploitation de la mine de zinc Perkoua.

Le Président du Faso, Blaise Compaoré, a remercié les populations pour leur mobilisation qui traduit une marque d’engagement  pour le Burkina Faso, qui de son avis, ne cesse d’avancer d’année en année depuis ces deux dernières décennies dans la lutte contre la pauvreté.  « Le peuple a pris conscience en lui-même qu’il doit continuer de progresser et nous sommes là pour être vigilants avec notre peuple. Si vous êtes là c’est pour dire avec moi que nous resterons ensemble vigilants parce que nous sommes majoritaires dans ce pays pour le progrès continu, la paix et la cohésion sociale de notre nation et cette majorité va imposer les choix qui vont nous conduire sur le respects de ces engagements partagés », a soutenu le Président du Faso.

sanguie0Pour le Chef de l’Etat, les messages des différentes couches de la population donnent encore plus de motivation à l’exécutif de continuer à travailler.  Il a affirmé toute sa confiance au Burkina Faso et à son avenir car ses populations ont l’intelligence de faire le bon choix et d’avoir la capacité, malgré les divergences et les diversités de se réunir lorsqu’il s’agit de l’essentiel. S’adressant à la jeunesse, le Chef de l’Etat a soutenu croire en elle parce que la jeunesse, de son avis, est l’avenir dans le présent. Pour lui, l’accent sera mis sur la formation et l’éducation de cette frange de la population burkinabè. Pour la question de la femme, le Président du Faso a affirmé que nous avons le devoir moral et économique d’insérer la place et le rôle des femmes dans les programmes de développement de notre pays car il est inadmissible que 52% de notre population soient des laissés pour compte. « Le Burkina Faso, nous pouvons le faire changer et nous allons le changer grâce à vous », a déclaré le Chef de l’Etat aux populations du Sanguié.

                                Le Service d’Information du Gouvernement 

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik