Flash Info
prev next

à La Une »

14ème édition de la SNI : la cérémonie d’ouverture aura lieu le jeudi 22 novembre 2018

19 novembre 2018 – 17 h 50 min Pas de Commentaire | 42 views

La Ministre du Développement de l’Economie Numérique et des Postes, Madame Hadja OUATTARA/SANON informe l’ensemble des acteurs et les partenaires de la Semaine Nationale de l’Internet et des TIC (SNI) qu’en raison de la fête …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Actualités, Reportage

Le Chef de la diplomatie burkinabè participe à Alger à une réunion de haut niveau sur le Mali

Soumis par par 22 avril 2014 – 18 h 15 minPas de commentaire | 1 519 views

MAECR Bassole et MAE Algérie 22 04 14Sur invitation de son homologue algérien, le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Régionale, SEM Yipènè Djibrill BASSOLE a participé le 22 avril 2014 à Alger, en République Algérienne Démocratique et Populaire, à une rencontre internationale sur le Mali.
La rencontre d’Alger a réuni les Ministres des Affaires Etrangères de l’Algérie, du Burkina Faso, du Niger et le Ministre de la Réconciliation nationale du Mali ainsi que l’Ambassadeur du Tchad à Alger. Elle avait un double objectif ; à savoir renforcer les liens fraternels de coopération, de solidarité et de bon voisinage entre les pays sahéliens puis intensifier le dialogue sur les questions d’intérêt commun.
Ainsi, les participants ont fait un tour d’horizon des questions préoccupantes de l’heure à savoir celles relatives à la paix, la sécurité, la stabilité et l’environnement. Ils ont ensuite échangé sur le problème du septentrion malien, notamment sur les voies et moyens de relancer le dialogue inter-malien dans le cadre du processus de sortie de crise dans ce pays.
La rencontre internationale d’Alger, qui s’inscrit dans la dynamique de recherche de solutions pour une sortie de crise définitive au Mali a insisté sur l’importance de la consolidation des acquis du processus issu de l’Accord préliminaire à l’élection présidentielle et aux pourparlers inclusifs de paix au Mali signé à Ouagadougou le 18 juin 2013 sous l’égide du Président Blaise COMPAORE, Médiateur de la CEDEAO, et du Président Goodluck Ebele JONATHAN. Elle a appelé à une mise en œuvre intégrale de cet accord.
Aujourd’hui, il s’agit précisément d’aider le Mali à régler les questions préliminaires pour le dialogue inclusif prévu à l’article 21 de cet Accord du 18 juin 2013, en soutenant le processus de pourparlers exploratoires lancé à Alger. Ce processus d’Alger devra à terme, générer une dynamique permettant de réunir toutes les conditions nécessaires à la réussite du dialogue inclusif.
Pour le Ministre Bassolé, la vision et la démarche du Burkina Faso sur la sortie définitive de crise au Mali, restent conformes à celles de la CEDEAO. Aussi, il fera remarquer que le Burkina Faso, en tant que pays Médiateur de la CEDEAO dans la crise malienne reste dans la dynamique de soutenir et d’accompagner les initiatives et les efforts du gouvernement malien dans la recherche de solutions durables.
Le Ministre Bassolé a en outre fait des propositions concrètes allant dans le sens d’une reprise rapide des pourparlers d’une part entre les groupes en vue d’aboutir à une plateforme commune, et d’autre part entre les groupes et les autorités du Mali en vue d’aboutir à une convergence qui facilitera le dialogue inclusif.
Tout en saluant l’initiative d’Alger, le Ministre d’Etat a exprimé la disponibilité du Médiateur de la CEDEAO, du Médiateur associé de la CEDEAO à soutenir toutes les initiatives de renforcement de la paix, de la stabilité et de la sécurité dans l’espace sahélo-saharien. Ce genre d’initiatives consolident les acquis et permettent d’avancer dans la recherche de solutions durables aux crises récurrentes qui affectent le Mali et déstabilisent toute la sous-région ouest africaine.
Djibrill Bassolé a saisi l’opportunité de la rencontre pour présenter au nom du Président du Faso, SEM Blaise COMPAORE, du Gouvernement et du peuple burkinabè ses vives félicitations pour la brillante élection du Président Abdel Aziz BOUTEFLIKA.

DCPM MAECR

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik