Flash Info
prev next

à La Une »

Sommet du G7 : Le président du Faso à Biarritz en France

24 août 2019 – 16 h 25 min Pas de Commentaire | 97 views

Communiqué de presse
(Ouagadougou, 24 août 2019). Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré participera, les 25 et 26 août prochains, à Biarritz dans le Sud-ouest de la France, au sommet des sept pays les …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Actualités, Reportage

Quatre questions d’actualité et dix questions orales débattues à l’Assemblée nationale

Soumis par par 8 novembre 2013 – 7 h 41 minPas de commentaire | 1 439 views

Les ministres du Commerce, de la Santé, de l’Energie, de l’Education nationale, de la Communication et de l’Economie numérique étaient face aux parlementaires, ce vendredi 7 novembre 2013, à l’hémicycle. A l’Assemblée nationale, ces membres du gouvernement ont répondu à des questions orales et d’actualité.

Quatre (04) questions d’actualité ont été posées par les honorables Hamadou Kagoné, Amadou Sanou, Nestor Bassière et Achille Tapsoba. Celles-ci étaient relatives à la crise universitaire suite à la récente fermeture des cités universitaires en juillet dernier et le procès des étudiants arrêtés à cet effet, le transfert du préscolaire au post-primaire, la qualité des prestations des opérateurs téléphoniques et les difficultés de fonctionnement du CHU de Bobo-Dioulasso liées au manque de scanner et à la vétusté du matériel de travail.

A la suite des questions d’actualité, 10 questions orales ont été également adressé au gouvernement dont une question avec débat. Cette question avec débat adressée par le député Amadou Traoré au ministre de la Communication, représenté par son homologue de la Culture, Baba Hama, portait sur la stratégie de communication de l’exécutif. Selon l’honorable Amadou Traoré « le gouvernement ne communique pas assez ou le fait, dans un contexte où l’enjeu est de convaincre les populations de la justesse des actions gouvernementales en leur direction. L’on aurait pu penser à un manque de structures adéquates. Pourtant, le service d’Information du Gouvernement (SIG) a été créé en 2008 dans un souci de renforcer la communication gouvernementale…». A cet effet, le député a cherché à savoir les mesures prises pour pallier à ce besoin d’information afin d’assurer une grande visibilité des actions gouvernementales.

Baba Hama, pour sa part a rappelé en guise de réponse des actions gouvernementales déjà menées à la suite de la crise de 2011. Il s’agit entre autre des sorties gouvernementales de rencontre et d’information avec les populations, les conférences régionales d’information, le point de presse du gouvernement, l’émission d’interaction avec le gouvernement intitulé dialogue avec le gouvernement dont le lancement a été fait le 12 octobre dernier et bien d’autres.

Les questions orales sans débat ont portées en somme sur la consommation de la drogue, la vente des boissons frelatées, le programme  d’électrification rurale 2013-2015 de plus de 600 localités du Burkina et le transfert du préscolaire au post-primaire. A toutes les préoccupations, les membres du gouvernement ont apporté des éléments de réponse.

 

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik