Flash Info
prev next

à La Une »

Sommet du G7 : Le président du Faso à Biarritz en France

24 août 2019 – 16 h 25 min Pas de Commentaire | 97 views

Communiqué de presse
(Ouagadougou, 24 août 2019). Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré participera, les 25 et 26 août prochains, à Biarritz dans le Sud-ouest de la France, au sommet des sept pays les …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Actualités, Reportage

5ème édition du Festival international de la liberté d’expression et de presse : Des recommandations pour une plus grande liberté des journalistes

Soumis par par 29 novembre 2013 – 18 h 33 minPas de commentaire | 1 754 views

La 5ème édition du Festival international de la liberté d’expression et de presse (FILEP) s’est achevée le 29 novembre 2013, à Ouagadougou. Débuté le 26 novembre 2013, cette édition a porté sur le thème : « Médias et panafricanisme, 50 ans après ! » et a été patronnée par le Président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, Soungalo Appolinaire Ouattara.

 Le Festival international de la liberté d’expression et de presse est une tribune de réflexion des hommes et femmes de médias sur les problèmes auxquels ils sont confrontés. En choisissant de se pencher sur les médias et le panafricanisme, la 5ème édition du FILEP a voulu s’inscrire dans la célébration du jubilé d’or de l’Union africaine (UA) en rappelant la contribution des médias dans tous les processus de l’union mais aussi le lourd tribut payé par les journalistes dans l’exercice de leur métier.

Les participants, venus de 35 pays d’Afrique ont aussi  analysé les causes profondes des conflits en Afrique, la montée de l’extrémisme et l’apport des médias à la résolution de ces problèmes. A la clôture des travaux, les participants ont formulé des recommandations afin que les médias puissent jouer le rôle qui est le sien.

A l’endroit des Etats africains, ils ont recommandé  la création de conditions pratiques pour une libre circulation des Africains sur le continent, d’assurer la sécurité des journalistes de quelque nationalité que ce soit dans l’exercice de leur métier, de susciter la mise en place de législations mettant fin au climat d’impunité concernant les crimes contre les journalistes, de renforcer les mécanismes d’appui et de valorisation des médias.

A l’UA et aux institutions régionales les participants recommandent la promotion de l’unité des peuples africains à travers un système efficace d’information et de communication pour l’atteinte des objectifs de l’UA, la  sanction des Etats dont les Chefs ne participent pas avec assiduité aux rencontres de l’UA, le renforcement du rôle des journalistes à l’avènement de l’union des peuples et l’inscription comme priorité majeure, de la sécurité des journalistes.

Aux journalistes eux-mêmes, le FILEP recommande de faire preuve de rigueur professionnelle dans la collecte, le traitement et la diffusion de l’information, le refus d’être le porte-parole des politiques de quelque bord que ce soit, la mise en place de mécanismes de veille pour parer à toutes menaces à l’exercice de leur profession et de faire la part belle à l’actualité africaine.

Le ministre de la Communication, Porte parole du Gouvernement du Burkina Faso, Alain Edouard Traoré, qui a salué le choix du thème et la tenue de ce festival au Burkina Faso, a rassuré sur la volonté du Burkina d’améliorer les conditions de travail des journalistes en trouvant une solution aux peines privatives de liberté pour les délits de presse. Pour lui, la réponse juridique à cette préoccupation est en cours d’élaboration. Il a aussi rappelé  le combat du Gouvernement pour l’accès à l’information dans l’Administration publique des journalistes et la finalisation du rapport sur la défiscalisation des médias. Des actions somme toute encouragées par les participants.

Le Service d’Information du Gouvernement               

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik