Flash Info
prev next

à La Une »

Attaque de Koutougou : « le Burkina Faso ne cédera pas une partie du territoire, dussions-nous, tous, y laisser notre vie ».

20 août 2019 – 15 h 55 min Pas de Commentaire | 210 views

Message du président du Faso.

(Ouagadougou, 20 août 2019).  « Le 19 août est une tâche noire dans la vie de notre armée nationale. Car, c’est la première fois que nous avons eu le plus important …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Reportage

Operation « 1 000 PLANTS PAR MINISTERE ET INSTITUTION », édition 2013 : Le Premier ministre donne le top de départ

Soumis par par 12 août 2013 – 17 h 35 minPas de commentaire | 3 572 views


IMG_0292

Le Premier ministre, Beyon Luc Adolphe Tiao a procédé, le samedi 10 août 2013, à Bagré,  au lancement de la 2ème édition de l’opération « 1 000 plants par ministère et institution » et  au reboisement des berges de Bagrépôle. L’objectif de cette opération est de contribuer à inverser les phénomènes de dégradation des ressources naturelles.

 

 

 

Initiée en 2012 par SEM le Président du Faso, l’édition 2013 de l’opération spéciale dénommée « 1 000 plants par ministère et institution » vient d’être lancée par le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao. Ce samedi 10 août, le personnel du Premier ministère et la population de la zone de Bagré se sont mobilisés pour reverdir le paysage et protéger les berges du fleuve Nakambé sur lequel est construit le barrage.

Cette opération vise à contribuer à la lutte contre la désertification, la conservation de la biodiversité, l’atténuation des effets néfastes des changements climatiques, l’augmentation du taux de couverture végétale et la réduction de la pauvreté au Burkina Faso.

IMG_0318Le directeur général de Bagrépôle, Issaka Kargougou,  s’est réjoui de ce soutien du Premier ministère qui a choisi les berges du fleuve Nakambé pour mettre en terre ses 1 000 plants. Il a souligné que l’ensablement et l’érosion hydrique ont un effet néfaste sur l’environnement du barrage. D’où la mise en œuvre d’un Plan cadre de gestion environnementale et sociale. Ce plan prévoit un reboisement d’au moins 400 hectares des berges du fleuve Nakambé d’ici 2017. Cette année, environ 30 000 plants seront mis en terre sur vingt-six  hectares, a-t-il déclaré.

Monsieur Kargougou a rassuré que toutes les dispositions sont prises pour une bonne protection des plants avec une clôture du périmètre de reboisement et l’arrosage des arbres en saison sèche.

Le Premier ministre invite les producteurs, les éleveurs et l’ensemble de la population à plus de responsabilité et d’engagement pour la protection des berges.

Le thème de cette campagne nationale de reforestation 2013, lancé à Dori le 26 juillet dernier est « Un ménage, un plant pour notre diversité biologique ». Au regard de ce thème, il y a nécessité d’impliquer tous les ménages et les communautés locales dans les activités de reboisement.

Le Premier ministre a lancé un appel à tous les Burkinabé à planter et entretenir chacun au moins un arbre. Pour lui, si les 10 millions de Burkinabé actifs s’engagent à planter chacun deux arbres, nous auront mis en terre  20 millions d’arbres cette année.

En marge du lancement de cette opération de plantation d’arbres, le Chef du gouvernement a visité le CSPS de Bagré périmètre. Après s’être imprégné des conditions de travail des agents de ce centre de santé, il a remis une somme d’argent et promis des matelas.

 

Service d’Information du Gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik