Flash Info
prev next

à La Une »

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 18 juillet 2018

18 juillet 2018 – 20 h 22 min Pas de Commentaire | 2 499 views

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,
le mercredi 18 juillet 2018,
en séance ordinaire, de 09 H 45 mn à 16 H 00 mn,
sous la présidence de
 Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE,
Président du Faso, …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Reportage

Traité d’amitié et de coopération Burkina Faso-Côte d’ivoire : Propos du ministre Djibrill Bassolet sur les enjeux pour les Burkinabè

Soumis par par 29 juillet 2013 – 13 h 09 minPas de commentaire | 8 142 views

M.BassoletIl s’est ouvert ce jour 29 juillet 2013 à la Fondation Félix Houphouët Boigny de Yamoussoukro, le Conseil des ministres conjoint sur le Traité d’amitié et de coopération entre le Burkina Faso et la République de Côte d’Ivoire. En attendant les conclusions des ministres, le ministre burkinabè des Affaires étrangères et de la coopération régionale, Son Excellence Monsieur Djibrill Bassolet, qui a examiné avec son homologue ivoirien Charles Koffi Diby, les travaux des experts, a donné une lecture sur l’état d’avancement du TAC et ses enjeux pour les citoyens burkinabè.

  « Ce sommet entre les 2 chefs d’Etats dans le cadre du Traité d’amitié et de coopération (TAC) permettra de faire une évaluation précise des 3 grandes décisions qui avaient été prises à Ouagadougou. Les chefs d’états avaient pris la décision de construire une autoroute entre Ouagadougou-Yamoussoukro, d’assurer un approvisionnement en électricité et en hydrocarbure du Burkina Faso par la République de Côte d’Ivoire, de réhabiliter le chemin de fer Abidjan-Ouagadougou avec une prolongation de Kaya jusqu’à Tambao. Au dire des experts des ministères sectoriels qui ont travaillé sur les dossiers, la mise en œuvre des grandes décisions est satisfaisante. Les chefs d’états vont procéder à une évaluation très précise de tous ces dossiers.

Nous envisageons également dans le cadre de notre coopération bilatérale dynamique, un ensemble de projets intégrateurs. La CEDEAO, l’UEMOA et le Conseil de l’entente ont des projets intégrateurs et nous souhaitons que l’axe Ouagadougou-Abidjan soit une épine dorsale de cette construction d’intégration. Le Président du Faso a été chargé par ses paires de la CEDEAO de veiller à la libre circulation des personnes et des biens, au droit d’établissement à la levée de tous les obstacles aux échanges économiques et commerciaux. Le Président Alassane Ouattara a aussi été chargé de mettre en place des moyens de transport aérien qui pourront nous permettre de desservir relativement les grandes villes des différents pays. Tous ces projets ont un objectif, créer un espace commun dans un environnement de paix et de stabilité. Le sommet va permettre de renforcer la coopération Ouagadougou-Abidjan ».

SIG

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik