Flash Info
prev next

à La Une »

MESSAGE A LA NATION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR ROCH MARC CHRISTIAN KABORE, PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES A L’OCCASION DU 11 DECEMBRE 2018

10 décembre 2018 – 20 h 26 min Pas de Commentaire | 647 views

 
Manga, le 10 décembre 2018
Peuple du Burkina Faso
Chers compatriotes
La célébration du 58ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale m’offre l’agréable occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Reportage

Rencontre gouvernementale sur les questions nationales majeures : Le Sénat, la vie chère et l’accès aux soins de santé de première nécessité étaient au menu dans la région du Centre.

Soumis par par 24 juin 2013 – 12 h 57 minPas de commentaire | 1 547 views

présidiumLa région du centre a organisé sa rencontre gouvernementale sur les questions nationales majeures à la maison du Peuple de Ouagadougou. Une maison du peuple qui a refusé du monde à l’occasion de cette rencontre d’information et d’échanges. La délégation gouvernementale conduite  par le ministre d’Etat chargé de mission à la présidence,  a connu la participation du ministre de l’Industrie du Commerce et de l’Artisanat qui avait à ses côtés le Gouverneur de la région du Centre, le haut-commissaire et le maire de la commune de Ouagadougou.

Paix et sécurité par le dialogue et la concertation tel a été le maitre mot de ces échanges avec les forces vives de la région. Les axes du message livré par le ministre du l’Industrie du commerce et de l’Artisanat ont porté sur les questions d’actualité notamment la mise en place du Sénat, la mise en œuvre du programme présidentiel, et l’appréciation des actions  du gouvernement. Après avoir rappelé les conclusions de la dernière rencontre, le ministre Arthur Patendé Kafando s’est appesanti sur les préoccupations nouvelles qui font objet de débat dans l’opinion public. C’est ainsi qu’il a expliqué le sens de la création du Sénat q institué suite aux conclusions des travaux sur les réformes politiques.

public 1

Les avantages de la création de cette 2ème chambre qui aura les mêmes prérogatives que l’Assemblée Nationale a-t-il expliqué réside dans le fait qu’elle vient  renforcer les segments de la vie nationale en prenant en compte les préoccupations des groupes sociaux pour l’avancée de notre démocratie. Il est revenu également sur les préoccupations du moment notamment la vie chère. Sur cette question la délégation gouvernementale à rappelé les décisions prises par l’Etat à travers  le cadre de concertation  et qui ont permis de réglementer  les prix de 19 produits de grande consommation depuis 2011. Il est également revenu sur les multiples contrôles qui ont été effectués durant cette période (au nombre de 8000) pour s’assurer que les commerçants appliquent  les prix en vigueur et que les produits mis à la disposition des consommateurs sont des produits de qualité. Le ministre Kafando a saisi l’occasion pour inviter la population à dénoncer quotidiennement les commerçants qui ne respectent pas la réglementation afin que des sanctions leurs soient infligés. S’agissant des négociations gouvernement/syndicats, le ministre de  l‘Industrie du Commerce et de l’Artisanat à fait le point sur la mise en application des décisions  en avril et en juin 2013. Cette mise en  œuvre   a permis de faire des avancées au niveau du code de travail, du relèvement du taux de la pension des retraités, du règlement des droits sociaux des travailleurs déflatés, de la révision de la grille indemnitaire  en cours, de  la suppression de l’IUTS sur les pensions. Outre ses mesures d’autres initiatives gouvernementales verront leurs mises en œuvre effectives d’ici fin décembre 2013. Il s’agit notamment de l’épuration des avancements 2012, du renforcement du contrôle sur les prix des produits de 1ère nécessite, de la réglementation sur l’enseignement privée et les cliniques privées.

Des échanges avec les forces vives de la région qui n’ont pas hésité à exprimer leurs préoccupations, On retiendra pour l’essentiel que l’initiative a été saluée a été saluée a sa juste valeur même si elle survient un tard. Les forces vives ont souhaité que dans l’avenir, pour des décisions majeures sur la vie de la nation, des explications soient données au préalable dans les langues nationales pour permettre à la majorité de la population de s’en imprégner et pouvoir se mettre à l’abri des fausses informations ou des rumeurs qui les déroutent. Sur le prix du riz la majorité des intervenants a regretté le fait que malgré les décisions prises, le prix du riz reste inaccessible à la majorité. L’indemnisation des familles  des victimes suite aux effondrements d’immeubles, la reprise des lotissements dans les secteurs à problème, le prix de l’électricité et l’accès à l’eau potable, le prix du ciment et du carburant, les difficultés d’accès aux soins de santé, ont constitué les principales préoccupations ressorties au cours des échanges. La délégation gouvernementale a suivi avec attention les questionnements des forces vives et les a félicité pour la promptitude avec laquelle elles ont répondu à l’appel. Elle s’est également félicitée de la franchise  avec laquelle  les questions ont été posées et rappelé que le gouvernement  sera toujours à leur écoute afin qu’ensembles des solutions soient apportées à leurs préoccupations.

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik