Flash Info
prev next

à La Une »

Etat de la liberté de la presse au Burkina Faso : Une conférence publique pour renforcer le professionnalisme dans les médias

19 septembre 2018 – 7 h 40 min Pas de Commentaire | 10 views

Le Ministère de la Communication et des relations avec le parlement a organisé le mardi 18 septembre 2018 à Ouagadougou, une conférence publique sur le thème : « Etat de la liberté de la presse …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités

ouverture du concours de la police nationale

Soumis par par 23 juin 2013 – 12 h 49 minPas de commentaire | 19 571 views

LE MINISTRE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE

 ET DE LA SECURITE

————-

COMMUNIQUE

 

direction gener

direction générale de la police

 

Le public Burkinabè est informé de l’ouverture au titre de l’année 2013 dans le centre unique de Ouagadougou, d’un concours direct pour le recrutement de deux mille quatre cent (2400) élèves Assistants de Police dont deux cent cinquante (250) de sexe féminin, au profit de la Police Nationale.

 

 

 

A – CONDITIONS DE CANDIDATURE

Peuvent prendre part audit concours, les burkinabè des deux (02) sexes, âgés de dix-huit (18) ans au moins et de vingt-cinq (25) ans au plus au 31 décembre 2013, titulaires du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) ou de tout autre diplôme reconnu équivalent, ayant une taille d’au moins 1,75 mètre pour les candidats de sexe masculin, et de 1,70 mètre pour les candidats de sexe féminin, jouissant de leurs droits civiques et remplissant les conditions d’aptitude physique et mentale exigées pour l’emploi dans le corps des Assistants de police.

Les personnes déjà admises à un concours et qui sont en cours de formation dans une école professionnelle depuis plus d’un (01) mois ne sont pas autorisées à prendre part au présent concours.

Tout contrevenant s’expose à des sanctions conformément aux textes en vigueur.

B – COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Les dossiers de candidature sont composés ainsi qu’il suit :

  •  une demande manuscrite, datée et signée du candidat, indiquant son adresse exacte, revêtue d’un timbre fiscal de deux cents (200) francs CFA, adressée à Monsieur le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Sécurité ;
  •  une photocopie légalisée du certificat de nationalité burkinabè ;
  •  une photocopie légalisée de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) en cours de validité ;
  •  un extrait d’acte de naissance ou toutes autres pièces en tenant lieu ;
  •  le bulletin n°3 du casier judiciaire en cours de validité ;
  •  une photocopie légalisée du diplôme du BEPC ou l’attestation dudit diplôme en cours de validité, ou de tout autre diplôme reconnu équivalent ;
  •  un certificat médical attestant que le candidat jouit d’une acuité visuelle de 10/10 sans correction.

Les dossiers de candidature sont reçus aux jours, heures et lieux ci- après :

  •  Période de réception : du 2 au 17 juillet 2013 ; 
  • Jours de réception : du lundi au samedi ; 
  • Heures de réception : 08 heures à 14 heures ; 
  • Lieux de réception :

–      Centre de Ouagadougou : École Nationale de Police, Stade du 4 Août et Stade Municipal ;

–      Centre de Bobo-Dioulasso : Haut-Commissariat de la province du Houet ;

–      Centre de Kaya : Haut-Commissariat de la province du Sanmatenga ;

–      Autres centres : Les Directions régionales de la Police Nationale du Centre-Est, du Centre-Sud, des Cascades, de la Boucle du Mouhoun, du Plateau-Central, du Nord, du Sahel, du Sud-Ouest et de l’Est.

Tout dossier incomplet sera purement et simplement rejeté.

C – ADMINISTRATION DES EPREUVES

Le concours comporte deux (02) phases : une phase d’épreuves physiques et sportives de présélection et une phase d’épreuves écrites et d’entretien d’admissibilité.

1. Les épreuves physiques et sportives de présélection consistent en :

 

  • une course de vitesse :

– 100 mètres pour les candidats de sexe masculin ;

– 80 mètres pour les candidats de sexe féminin.

 

  • une course de demi-fond

– 1000 mètres pour les candidats de sexe masculin ;

– 800 mètres pour les candidats de sexe féminin.

  • Ø un exercice physique de parcours d’obstacles :

 

2. Les épreuves écrites et d’entretien d’admissibilité consistent en un test de niveau et en un entretien.

  • Le test de niveau comprend :

–      une dictée suivie de questions notée sur 20, durée 1 heure 30 minutes, coefficient 1 ;

–      une étude de texte notée sur 20, durée 2 heures, coefficient 3 ;

  • L’entretien consiste en une évaluation des aptitudes intellectuelles devant un Jury, noté sur 20, coefficient 1.

Toute note inférieure à 07/20 est éliminatoire.

Les candidats sont informés que les épreuves physiques et sportives sont obligatoires et toute note inférieure à 12/20 est éliminatoire.

Aucune dispense n’est acceptée quel qu’en soit le motif.

L’admission définitive n’est prononcée qu’après une visite médicale d’aptitude et une enquête de moralité.

L’accès à la salle de composition par les candidats ainsi que leur participation aux épreuves physiques et sportives sont conditionnés par la présentation du récépissé d’inscription et de la carte nationale d’identité burkinabè ayant servi au dépôt du dossier ou une copie légalisée de ladite CNIB.

Les déclarations de perte de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè ne sont pas acceptées.

Les candidats admis au présent concours seront placés en formation à l’École Nationale de Police pour une durée de deux (02) ans à l’issue de laquelle ils seront intégrés dans la Police Nationale en qualité d’Assistants de Police stagiaires.

Les lieux et dates de déroulement des épreuves sont fixés par note de service et rendus publics par communiqué.

 

Ouagadougou, le 21 juin 2013

 

 

P. Le Ministre de l’Administration

Territoriale et de la Sécurité P/D

Le Directeur Général de la Police Nationale

Roger ZANGO

Chevalier de l’Ordre National

 

 

 

 

 

LE MINISTRE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE

ET DE LA SECURITE

————-

COMMUNIQUE

 

Le public Burkinabè est informé de l’ouverture au titre de l’année 2013 dans le centre unique de Ouagadougou, de recrutements exceptionnels de vingt cinq (25) élèves Commissaires de Police par sélection sur dossier, suivant diverses qualifications scientifiques ou techniques, au profit de la Police Nationale.

 I.             Des conditions de candidatures

Peuvent prendre part audits recrutements exceptionnels, les burkinabè des deux (02) sexes, âgés de vingt trois (23) ans au moins et de trente (30) ans au plus au 31 décembre 2013, justifiant d’une qualification scientifique ou technique correspondant aux postes ouverts, ayant une taille d’au moins 1,70 mètre pour les candidats de sexe masculin, et de 1,68 mètre pour les candidats de sexe féminin, jouissant de leurs droits civiques et remplissant les conditions d’aptitude physique et mentale exigées pour l’emploi dans le corps des Commissaires de police.

Les postes ouverts au titre des présents recrutements sont :

  • Deux (02) Linguistes, spécialiste du monde arabo-magrébin ;

 

  • Dix (10) Ingénieurs : en télécommunication (BAC plus 4 minimum), en gestion de base de données, en sécurité informatique, en gestion de système d’information géographique et en imagerie ; 
  • Deux(02)  Ingénieurs crypto-mathématicien ;
  •  Trois Ingénieurs (03) analyste-programmeur (BAC plus 4 minimum) ; 
  • Deux (02) Docteurs en médecine (Médecin –Commissaire de Police) ; 
  • Trois (03) Docteurs : en chimie, en biologie et en biochimie ; 
  • Un (01) Docteur en relations internationales ; 
  • Un (01) Docteur en Sciences politiques ; 
  •  Un (01) Docteur en histoire .

  II.           De la composition des dossiers de candidature

Les dossiers de candidature sont composés ainsi qu’il suit :

  • une demande manuscrite, datée et signée du candidat, indiquant son adresse exacte, revêtue d’un timbre fiscal de deux cents (200) francs CFA, adressée à Monsieur le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Sécurité ; 
  • une photocopie légalisée du certificat de nationalité burkinabè ; 
  • une photocopie légalisée de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) en cours de validité ; 
  • un extrait d’acte de naissance ou toutes autres pièces en tenant lieu ; 
  • le bulletin n°3 du casier judiciaire en cours de validité ; 
  • une photocopie légalisée du diplôme attestant la qualification scientifique ou technique requise, suivant le poste ouvert indiqué à l’article précédent et objet de la candidature, ou l’attestation dudit diplôme en cours de validité.  

Les dossiers de candidature sont reçus aux jours, heures et lieux ci- après :

  • Période de réception : du 2 au 17 juillet 2013 ; 
  • Jours de réception : du lundi au samedi ; 
  • Heures de réception : 08 heures à 14 heures ; 
  • Lieu de réception :

Centre unique de Ouagadougou : École Nationale de Police.

Tout dossier incomplet sera purement et simplement rejeté.

 III.           De la sélection des candidats

Les présents recrutements comportent deux (02) phases : une phase de présélection sur dossier et une phase d’entretien oral d’admissibilité.

1)   La sélection des dossiers est faite sur la base des diplômes et des qualifications professionnelles des candidats, à l’examen des pièces de leur dossier de candidature.

2)   L’entretien oral d’admissibilité se fait devant un jury et consiste en une évaluation de la qualification scientifique ou technique du candidat suivant le poste ouvert.

L’admission définitive n’est prononcée qu’àprès une visite médicale d’aptitude et une enquête de moralité.

 IV.         Dispositions diverses

L’accès à la salle pour l’entretien oral des candidats devant le jury est conditionné par la présentation du récépissé d’inscription et de la carte nationale d’identité burkinabè ayant servi au dépôt du dossier ou une copie légalisée de ladite CNIB.

Les déclarations de perte de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè ne sont pas acceptées.

Les candidats admis aux présents recrutements seront intégrés dans la Police Nationale par arrêté du Ministre chargé de la sécurité, au premier échelon du premier grade pour lequel ils ont été recrutés.

Ils seront soumis à un stage d’un an dans un service de police.

Les lieux et dates de déroulement de l’entretien oral d’admissibilité sont fixés par note de service et rendus publics par communiqué.

 

 

Ouagadougou, le 21 juin 2013

 

 

P. Le Ministre de l’Administration

Territoriale et de la Sécurité P/D

Le Directeur Général de la Police Nationale

Roger ZANGO

Chevalier de l’Ordre National

 

 

 

 

 

LE MINISTRE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE

 ET DE LA SECURITE

————-

COMMUNIQUE

 

Le public Burkinabè est informé de l’ouverture au titre de l’année 2013 dans le centre unique de Ouagadougou, d’un concours direct pour le recrutement de cinquante (50) élèves Officiers de Police de niveau baccalauréat C, D, E, F1, F2, F3, F4 et H, au profit de la Police Nationale.

A- CONDITIONS DE CANDIDATURE

Peuvent prendre part audit concours, les burkinabè des deux (02) sexes, âgés de vingt (20) ans au moins et de vingt-huit (28) ans au plus au 31 décembre 2013, titulaires d’un diplôme de Baccalauréat  des séries ci- dessus indiquées ou de tout autre diplôme reconnu équivalent, ayant une taille d’au moins 1,70 mètre pour les candidats de sexe masculin, et de 1,68 mètre pour les candidats de sexe féminin, jouissant de leurs droits civiques et remplissant les conditions d’aptitude physique et mentale exigées pour l’emploi dans le corps des Officiers de police.

Les personnes déjà admises à un concours et qui sont en cours de formation dans une école professionnelle depuis plus d’un (01) mois ne sont pas autorisées à prendre part au présent concours.

Tout contrevenant s’expose à des sanctions conformément aux textes en vigueur.

B-  COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Les dossiers de candidature sont composés ainsi qu’il suit :

  • une demande manuscrite, datée et signée du candidat, indiquant son adresse exacte, revêtue d’un timbre fiscal de deux cents (200) francs CFA, adressée à Monsieur le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Sécurité ; 
  • une photocopie légalisée du certificat de nationalité burkinabè ; 
  • une photocopie légalisée de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) en cours de validité ; 
  • un extrait d’acte de naissance ou toutes autres pièces en tenant lieu ; 
  • le bulletin n°3 du casier judiciaire en cours de validité ; 
  • une photocopie légalisée du diplôme du Baccalauréat requis ou l’attestation dudit diplôme en cours de validité, ou de tout autre diplôme reconnu équivalent ; 
  • un certificat médical attestant que le candidat jouit d’une acuité visuelle de 10/10 sans correction.

La connaissance de l’outil informatique est obligatoire pour tout candidat au présent concours.

Les dossiers de candidature sont reçus aux jours, heures et lieux ci- après :

  • Période de réception : du 2 au 17 juillet 2013 ; 
  • Jours de réception : du lundi au samedi ; 
  • Heures de réception : de 08 heures à 14 heures ; 
  • Lieu de réception :

Centre unique de Ouagadougou : École Nationale de Police, Stade du 4 août et Stade Municipal.

Tout dossier incomplet sera purement et simplement rejeté.

 

 C-  ADMINISTRATION DES EPREUVES

Le concours comporte deux (02) phases : une phase d’épreuves physiques et sportives de présélection et une phase d’épreuves écrite, d’informatique et d’entretien d’admissibilité.

Les épreuves physiques et sportives de présélection consistent en :

  • une course de vitesse :

– 100 mètres pour les candidats de sexe masculin ;

– 80 mètres pour les candidats de sexe féminin.

  • une course de demi-fond

– 1000 mètres pour les candidats de sexe masculin ;

– 800 mètres pour les candidats de sexe féminin.

  • un exercice physique de parcours d’obstacles

 Les épreuves écrite, d’informatique et d’entretien d’admissibilité consistent en un test de niveau et en un entretien.

  • Le test de niveau comprend :

une épreuve de dissertation sur un sujet de culture générale, notée sur 20, durée 2 heures, coefficient 3 ;

une épreuve pratique d’informatique, notée sur 20, durée 30 minutes, coefficient 2 ;

 

  • L’entretien consiste en une évaluation des aptitudes intellectuelles devant un Jury, noté sur 20, coefficient 1. 

Toute note inférieure à 07/20 est éliminatoire

Les candidats sont informés que les épreuves physiques et sportives sont obligatoires et toute note inférieure à 12/20 est éliminatoire.

Aucune dispense n’est acceptée quel qu’en soit le motif.

L’admission définitive n’est prononcée qu’après une visite médicale d’aptitude et une enquête de moralité.

L’accès à la salle de composition par les candidats ainsi que leur participation aux épreuves physiques et sportives sont conditionnés par la présentation du récépissé d’inscription et de la carte nationale d’identité burkinabè ayant servi au dépôt du dossier ou une copie légalisée de ladite CNIB.

Les déclarations de perte de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè ne sont pas acceptées.

Les candidats admis au présent concours seront placés en formation à l’École Nationale de Police pour durée de deux (02) ans à l’issue de laquelle ils seront intégrés dans la Police Nationale en qualité d’Officiers de Police stagiaires.

Les lieux et dates de déroulement des épreuves feront l’objet d’un communiqué ultérieur.

 

Ouagadougou, le 21 juin 2013

 

 

P. Le Ministre de l’Administration

Territoriale et de la Sécurité P/D

Le Directeur Général de la Police Nationale

Roger ZANGO

Chevalier de l’Ordre National

LE MINISTRE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE

ET DE LA SECURITE

————-

COMMUNIQUE

 

Le public Burkinabè est informé de l’ouverture au titre de l’année 2013 dans le centre unique de Ouagadougou, un concours direct pour le pour le recrutement de trente (30) élèves Commissaires de Police, au profit de la Police Nationale.

 

A-  CONDITIONS DE CANDIDATURE

Peuvent prendre part audit concours, les burkinabè des deux (02) sexes, âgés de vingt trois (23) ans au moins et de trente (30) ans au plus au 31 décembre 2013, titulaires d’un diplôme de Maitrise ou équivalent, ayant une taille d’au moins 1,70 mètre pour les candidats de sexe masculin, et de 1,68 mètre pour les candidats de sexe féminin, jouissant de leurs droits civiques et remplissant les conditions d’aptitude physique et mentale exigées pour l’emploi dans le corps des Commissaires de police.

Les personnes déjà admises à un concours et qui sont en cours de formation dans une école professionnelle depuis plus d’un (01) mois ne sont pas autorisées à prendre part au présent concours.

Tout contrevenant s’expose à des sanctions conformément aux textes en vigueur.

 

B-  COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Les dossiers de candidature sont composés ainsi qu’il suit :

  • une demande manuscrite, datée et signée du candidat, indiquant son adresse exacte, revêtue d’un timbre fiscal de deux cents (200) francs CFA, adressée à Monsieur le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Sécurité ; 
  • une photocopie légalisée du certificat de nationalité burkinabè ; 
  • une photocopie légalisée de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) en cours de validité ; 
  • un extrait d’acte de naissance ou toutes autres pièces en tenant lieu ; 
  • le bulletin n°3 du casier judiciaire en cours de validité ; 
  • une photocopie légalisée du diplôme de Maitrise ou l’attestation dudit diplôme en cours de validité, ou de tout autre diplôme reconnu équivalent ; 
  • un certificat médical attestant que le candidat jouit d’une acuité visuelle de 10/10 sans correction. 

La connaissance de l’outil informatique est obligatoire pour tout candidat au présent concours.

Les dossiers de candidature sont reçus aux jours, heures et lieux ci- après :

  • Période de réception : du 2 au 17 juillet 2013 ; 
  • Jours de réception : du lundi au samedi ; 
  • Heures de réception : 08 heures à 14 heures ; 
  • Lieu de réception :

Centre unique de Ouagadougou : École Nationale de Police.

Tout dossier incomplet sera purement et simplement rejeté.

 

C-  ADMINISTRATION DES EPREUVES

Le concours comporte deux (02) phases : une phase d’épreuves physiques et sportives de présélection et une phase d’épreuves écrite, d’informatique et orales d’admissibilité. 

. Les épreuves physiques et sportives de présélection consistent en :

  • une course de vitesse :

– 100 mètres pour les candidats de sexe masculin ;

– 80 mètres pour les candidats de sexe féminin.

  • une course de demi-fond

– 1000 mètres pour les candidats de sexe masculin ;

– 800 mètres pour les candidats de sexe féminin.

  • un exercice physique de parcours d’obstacles

 La phase d’épreuves écrite, d’informatique et orale d’admissibilité consiste en :

  • Un test de niveau comprenant :

une épreuve de dissertation sur un sujet de culture générale, notée sur 20, durée 3 heures, coefficient 3 ;

  • une épreuve orale sur un sujet d’ordre général devant un jury, notée sur 20, coefficient 2 ;
  • une épreuve pratique d’informatique devant un jury, notée sur 20, durée 30 minutes, coefficient 2

 

Toute note inférieure à 07/20 est éliminatoire

Les candidats sont informés que les épreuves physiques et sportives sont obligatoires et toute note inférieure à 12/20 est éliminatoire.

Aucune dispense n’est acceptée quel qu’en soit le motif.

L’admission définitive n’est prononcée qu’après une visite médicale d’aptitude et une enquête de moralité.

L’accès à la salle de composition par les candidats ainsi que leur participation aux épreuves physiques et sportives sont conditionnés par la présentation du récépissé d’inscription et de la carte nationale d’identité burkinabè ayant servi au dépôt du dossier ou une copie légalisée de ladite CNIB.

Les déclarations de perte de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè ne sont pas acceptées.

Les candidats admis au présent concours seront placés en formation à l’École Nationale de Police pour durée de deux (02) ans à l’issue de laquelle ils seront intégrés dans la Police Nationale en qualité de Commissaires de Police stagiaires.

Les lieux et dates de déroulement des épreuves seront fixés par note de service et rendus publics par communiqué.

 

 

Ouagadougou, le 21 juin 2013

 

 

P. Le Ministre de l’Administration

Territoriale et de la Sécurité P/D

Le Directeur Général de la Police Nationale

Roger ZANGO

Chevalier de l’Ordre National

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik